Saint-Pierre, Paul et Virginie, La vie naturelle

Clément Solym - 25.03.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Bernardin - Saint - Pierre


Aujourd’hui, je vous propose une courte plongée dans les saveurs du roman du XVIII° siècle. Voici un extrait de Paul et Virginie de Bernardin de Saint-Pierre (1737-1814). Ce petit roman forme la quatrième partie des Etudes (1788) : il devait être à l'origine « une application des lois des Etudes de la Nature au bonheur de deux familles heureuses ».

Paul et Virginie nous propose une peinture gracieuse et poétique de l’adolescence, des âmes pures, de la tendresse qui s’éveille inconsciemment dans les jeunes cœurs. Deux Françaises vivent côte à côte, dans le cadre magnifique de l’île de France (île Maurice), dans l’Océan Indien.

Mme de la Tour a une fille, Virginie ; son amie Marguerite a un fils nommé Paul. Ces deux adolescents grandissent ensemble, unis par une fraternelle affection. Le narrateur, un vieillard de l’île, va décrire d’abord à l’auteur le site charmant d’une fontaine, appelé « Le Repos de Virginie », puis évoquer le bonheur de ces deux familles.