Sans validation automatique, Toulouse II le Mirail maintient le blocage

Clément Solym - 25.05.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - Toulouse - Mirail - diplômes


Aujourd'hui même, une reconduite du blocage a été décidé par les étudiants de l'université Toulouse IIU Le Mirail, faisant suite à l'annonce du président Daniel Filâtre. Ce dernier a assuré que si mercredi matin les locaux n'étaient pas ouverts, la session de juin serait reportée à septembre.

Selon lui, pas de raison de plier étant donné que nulle part « il n'y a eu de validation automatique ou de neutralisation du semestre, solutions totalement impossibles au regard de la réglementation nationale, mais aussi des principes de l'université publique que nous défendons ».

Réaction immédiate des grévistes : « La grève est reconduite et les piquets maintenus. » La réaction du président ne serait qu'un moyen de pression contre les opposants à la LRU et une porte-parole estudiantine a ajouté que demain une AG portera justement sur les examens.

Pour les quelque 1200 étudiants présents lors de celle d'aujourd'hui, la validation automatique « permettrait de laisser un peu plus de liberté sur les modalités d'évaluation du second semestre ou du premier semestre ». Les solutions et plus encore, le temps vont définitivement manquer pour parvenir à un consensus...