Sarah Palin met le Dictionnaire d'Oxford à jour

Clément Solym - 17.11.2010

Patrimoine et éducation - Scolarité France - candidate - républicaine - élection


 L'ancienne vice candidate républicaine à l'élection présidentielle invente un nouveau mot, « refudiate ».

Ce mot semble être un savant mélange de deux ingrédients, à savoir « repudiate » et « refute ». Palin l'a utilisé dans une apparition à la télévision en juillet dernier. Maigre consolation pour la vice candidate perdante : le mot vient d'être nommé mot de l'année 2010 du Dictionnaire Américain Oxford.


La vice candidate demandait simplement à Barack Obama de retirer, ou répudier, seule elle le sait, son affirmation selon laquelle le mouvement Tea Party est raciste. Le mot va ainsi entrer dans le dictionnaire, avec pour définition : « verbe utilisé maladroitement pour dire rejet ».

« Par une explication strictement lexicale du contexte dans lequel Palin a utilisé ce mot, nous avons conclu que “refute” et “repudiate” n'étaient exacts. “Refudiate” a donc sa propre définition » ont déclaré les éditeurs du dictionnaire. Avant d'ajouter : « le mot est le buzz incontestable de l'année 2010 ».

Les autres concurrents à l'attribution du titre étaient : vuvuzela, bankster (un banquier bandit), Tea Party, webisode (un épisode original tiré d'une série télé, à destination du web) ou encore retweet, action de publier sur Tweeter à nouveau. Le progrès ne s'arrête jamais en Amérique.