Stendhal, Le Rouge et le Noir, II, 35, Une lettre

Clément Solym - 10.02.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Stendhal - Rouge - Noir


Venez aujourd’hui vous replonger dans la dernière partie du plus célèbre roman de Stendhal (1783-1842), Le Rouge et le Noir (1830). Voici un extrait du chapitre 35 tiré de la seconde partie de l’œuvre. Dans cette dernière, Julien Sorel remplit peu à peu le double contrat que son ambition lui a dicté : se faire aimer de la belle et fière Mathilde de La Mole, la fille du marquis qui l’emploie et, par là-même, se faire reconnaître de cette aristocratie qui l’a si souvent accablé de mépris.

Il croit toucher au bonheur et à la réussite quand une lettre de « renseignements », écrite par Mme de Rênal sur le conseil de son confesseur, vient briser tous ses rêves. Humilié en présence de Mathilde par la lecture du terrible document qui ruine sa carrière, Julien se laisse pousser à un crime qui a pour lui valeur d’expiation autant que de châtiment.