medias

Stéphane Bern/Pierre Loti : “Je sauve les maisons, pas les réputations”

Nicolas Gary - 11.06.2018

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Stéphane Bern patrimoine - maison Pierre Loti - Bern Emmanuel Macron


Le Loto que Stéphane Bern a proposé à la France pour restaurer une partie – certes modeste – de son patrimoine devrait être reconduit chaque année. Parmi les bâtiments concernés, les maisons de Cesaire, Tourgueniev ou Pierre Loti, cette dernière étant plus sujette à polémique. Réponse du Gentil Organisateur.


Anonyme, Pierre Loti déguisé en arabe dans le salon de sa maison de Rochefort, sd, Maison Pierre-Loti de Rochefort
Pierre Loti déguisé en arabe dans le salon de sa maison de Rochefort - Salon de la mappemonde, CC BY ND 2.0
 

 

Ayant puisé son projet de loto outre-Manche, le présentateur télé était l’invité de France Inter ce matin. Évoquant le projet de restauration et rénovation, ainsi que la méthode déployée pour ce Loto, il ne pouvait passer à côté de la controverse autour de la maison de Pierre Loti. SOS Racisme avait en effet rappelé au monde des lignes antisémites et négationnistes, totalement inadmissibles publiées par l'auteur. 

 

Or, restaurer la maison de Pierre Loti revenait, pour l’association et les signataires de la lettre à Emmanuel Macron, à célébrer sa mémoire, donc ses textes. Pas faux. Stéphane Bern n’en démord pas, lui : « D’abord, moi je sauve les maisons, je ne sauve pas les réputations. »

 

Tout trait d’esprit mis à part, il insiste sur la nécessité de « séparer l’œuvre de l’homme... et j’aimerais le défendre un petit peu. Parce qu’il est facile de faire des anachronismes mémoriels et de juger à l’aune d’aujourd’hui. Certes, il y avait à l’époque une sorte d’antisémitisme culturel au XIXe siècle. Si ce n’est que Pierre Loti a été dreyfusard et son éditeur, l’un de ses meilleurs amis, était Calmann-Levy. Donc on ne peut pas non plus trop l’accuser ».

 

Second point du plaidoyer : « Il y a deux lignes dans Jérusalem, où il se plaint, parce qu’il est en recherche de la foi, [...] de certains juifs excessifs. Et par ailleurs il dit qu’il a découvert Salomé grâce aux juifs. Quant aux Arméniens, j’ai retrouvé la phrase où il [se] défend. Il dit : “Comment peut-on m’accuser ? Des esprits malveillants se figurent que j’ai la naïve impudence de nier le génocide arménien. Il suffit de relire mes lettres au sultan de Turquie.”. »

 

La citation est incomplète, et donnée de tête. Dans son texte, Loti était précisément : « Ces massacres, des esprits malveillants se figurent, paraît-il, que j’ai la naïve impudence d’essayer de les nier, d’autres me méconnaissent jusqu’à croire que je les approuve ! Oh ! si l’on retrouvait quelque jour mes lettres de 1913 à l’ancien prince héritier de Turquie, ce Youzouf Izeddin, assassiné par les Boches, ce prince ami de la France qui avait autorisé mon franc-parler avec lui, on verrait bien ce que je pense de ces tueries ! ». 

Tiré de Les massacres d’Arménie, paru en 1918 chez Calmann-Lévy. (voir ici)

 

 

 

Et Stéphaen Bern de conclure : « Arrêtons de tout opposer... Si on fouille dans les livres de tout le monde, on trouvera des choses, vraiment, que l’on n’aurait pas dû écrire. » Donc la maison de Pierre Loti restera dans le lot des établissements prévus pour le Loto du patrimoine, fin de la conversation.
 




Commentaires

Stéphane Bern est dans le vrai (si tant est que le "vrai" existe). De plus, il y a une hiérarchisation des "réputations" à ne pas oublier. Les EU s'insurgent contre les écrits homophobes, antisémites etc...mais apparemment pas (encore) anti noirs...

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.