Suisse : la rénovation de la maison de Ramuz, c’est pour bientôt

Cécile Mazin - 10.09.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - Suisse - Ramuz - Musée


Le journal 24 heures rapporte que les travaux de rénovation dans la maison de l’écrivain suisse Charles Ferdinand Ramuz sont sur le point de débuter. Ce qui semble mettre un point final au débat quant à l’utilisation de cette belle maison de la commune de Pully, vacante depuis 2012 et le décès de la fille de l’auteur.

Le lac Léman.
Image parMPMPix de Pixabay

 
Né à Lausanne en 1878, C.F. Ramuz est un écrivain incontournable du patrimoine littéraire suisse. Il s’est installé dans ladite maison, La Muette, en 1930 et il y résida jusqu’à sa mort en 1947. La maison abritait à la fois son appartement et son bureau. En 2017, une pétition avait surgi, pour tenter de préserver les lieux, alors que germait le projet museal.

C’est cet espace qui sera préservé et transformé en musée, tandis que le reste de la maison, propriété des descendants de l’écrivain, va être transformée en cinq logements privés.

Une solution de compromis qui n’a pas manqué de décevoir ceux qui voulaient voir l’appartement de l’écrivain préservé lui aussi. Mais le tribunal cantonal vaudois en a décidé autrement. 

Le musée qui devrait voir le jour en 2022 ne concernera que 100 mètres carrés de La Muette. Le bureau de l’écrivain sera présenté tel qu’il était à sa mort mais le contenu précis de ce petit musée n’a pas encore été défini. La directrice du musée de Pully, interrogée par le quotidien romand, explique : « Ce petit musée sera un lieu de médiation; nous voulons partir de Ramuz pour parler de littérature romande, accueillir des rencontres avec des auteurs, des lectures, des ateliers, des expositions thématiques… ». 

En attendant, l’heure est au déménagement. La Ville de Pully a réalisé un inventaire des objets de l’écrivain, qui seront sous la responsabilité du musée d’art de la ville. Pas sûr que cette solution de compromis fasse plaisir à ceux qui voulaient voir l’intégralité de la maison préservée. 


Commentaires
Quelle honte de démembrer cette unité ! Avoir enlevé tous les meubles, peintures, livres, objets de Ramuz, c’est détruire l’esprit des lieux. Car le patrimoine n’est pas une addition de choses mais la façon dont ce très grand écrivain les a agencées, a vécu parmi elles au fur et à mesure des 17 ans qu’il a vécu là. La photo de lui dans cet intérieur le montre bien (voir le journal 24 Heures 12 avril 2018). Quant à faire des “locations” du reste de la maison, c’est purement et simplement nier l’importance pour la culture FRANCOPHONE, de Ramuz. Quelle irresponsabilité vis à vis de leur ancêtre, vis à vis de la Suisse et vis à vis du monde des Lettres au-delà des frontières !

Quelle opération de profit indigne ! cool mad cool mad
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.