Suisse : un projet de recherches sur l'histoire du savoir

Clément Solym - 30.09.2009

Patrimoine et éducation - A l'international - recherches - histoire - savoir


Dans le cadre du programme Synergia en Suisse, favorisant les projets de recherches interdisciplinaires, le projet « maison de l'histoire » a reçu 2,8 millions de francs suisses (environ 1,8 million d'euros) du Fonds national de la recherche scientifique (FNS).

Michel Porret, professeur d'histoire à l'université de Genève affirme : « Nous sommes tous le produit de savoirs issus d’institutions diverses, que nous portons, souvent de manière implicite ». Selon lui nous devons « interroger notre modernité, qu’il s’agisse des sciences, de la culture, de l’éducation, des organisations... ».

Son projet vise donc à retracer l'histoire du savoir et de son enseignement dans six domaines : pédagogie (équipe de Rita Hof­stetter), tradition genevoise en psychologie (Marc Ratcliff), usage des « connaissances utiles » dans les petites économies industrielles (Kristine Bruland), évolution de la physique théorique en Suisse romande (Jan Lacki), émergence du champ pénal (Michel Porret), et enfin étude de la construction des mémoires religieuses et les premiers pas de l’histoire des religions (Philippe Borgeaud).

Si les disciplines sur lesquelles se portent les recherches sont très variées, le cadre devrait permettre aux universitaires de trouver des terrains communs et d'échanger des résultats.