Sur Facebook ou à la télévision, la dictée se fait à distance

Antoine Oury - 16.04.2020

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Facebook dictee - tous prets dictee - dictee confinement


Activité instructive, collective et peut-être même conviviale, la dictée fait un retour en force au sein des occupations qu'il est possible de mettre en place à distance et auxquelles on peut participer en situation de confinement. Plusieurs initiatives ont vu le jour, notamment celle portée par Rachid Santaki, auteur à l'origine des dictées géantes, qui ne perd pas les bonnes habitudes...

La Dictée pour les Nuls - Le Livre sur la Place 2016
Une « Dictée pour les Nuls » organisée au Livre sur la Place, en 2016
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Pendant le confinement, le mot d'ordre reste de garder une activité intellectuelle régulière, variée et soutenue, pour ne pas transformer cette période en une lobotomie générale. Même si un peu de relâchement et de détente ne font pas de mal non plus, de nombreuses activités en ligne sont disponibles pour s'instruire et se perfectionner, dans différents domaines.

Avec les écoliers et collégiens, il est ainsi possible de participer à des dictées, pour réviser orthographe et grammaire et, peut-être, découvrir au passage un texte jusqu'à présent inconnu... La collection Pour les Nuls fut parmi les premiers à dégainer, le 28 mars dernier, avec un rendez-vous donné sur le réseau social Facebook plutôt qu'au Salon du Livre de Paris, comme prévu. Le professeur Jean-Joseph Julaud était bien sûr présent pour l'occasion...

À l'origine d'environ 300 dictées, organisées dans les quartiers de France, au Stade de France ou encore dans des maisons d'arrêt, l'écrivain Rachid Santaki ne pouvait pas laisser le confinement interrompre son élan. Il propose depuis le 30 mars dernier une Dictée géante, en direct, depuis une page Facebook : devant son smartphone, il lit un texte tiré d'un ouvrage ou écrit par ses soins.




Après la dictée, le texte est publié sur la page Facebook, en guise de corrigé. Et il est possible de retrouver chacune des dictées, a posteriori, pour s'entrainer à nouveau ou rattraper un rendez-vous manqué. Les prochaines dictées auront lieu le 20 avril à 10h, puis le 27, également à 10h, sur la page Facebook La Dictée Géante.

Le 6 mai prochain, à 13h45, France Télévisions proposera aussi sa dictée avec « Tous prêts pour la dictée ! », un programme présenté par Marie-Sophie Lacarrau et Alex Goude et diffusé sur les plateformes numériques de Lumni, france.tv et France 3 Régions. 

« À situation exceptionnelle, dispositif adapté : la dictée sera proposée en mode confinée aux milliers de collégiens de 3e et leurs familles, ainsi qu'aux amoureux de la langue française » : des personnalités et des élèves du collège Louis Anquetin d'Etrépagny (27) en Normandie seront au premier plan et effectueront la dictée via des webcams, parallèlement à tous les téléspectateurs.
 
Dès le 20 avril, des programmes courts, « En route pour la dictée », présentés par Kamini, seront diffusés sur les antennes régionales de France 3, sur Lumni et les réseaux sociaux : des règles et astuces d'orthographe et de grammaire seront proposées, pour écrire sans fautes !

À la sortie du confinement, donc, ce sera un sans-faute...

Mise à jour 17/04 :

France Télévisions précise que la dictée sera lue par Édouard Baer, acteur, scénariste et réalisateur.


Commentaires
Amoureux belge mais totalement francophile de notre langue commune,je salue sans réserve(s) ces bénéfiques initiatives !

L'orthographe n'est pas la langue, on connaît cette antienne.

Ou:«L'orthographe est l'intelligence des imbéciles»...

Mais un texte pertinent sur le fond plombé de fautes d'orthographe,de conjugaison (c'est très fréquent), de conjugaison,de syntaxe,de grammaire voire de ponctuation et de typographie...sera toujours dévalué,quoi qu'on dise.

Et la cacographie est loin de toujours véhiculer des infos ou idées de bon niveau...!

Il faut tenter de rendre l'orthographe souriante et ludique avec des trucs divers et variés: il existe de nombreux manuels qui en regorgent -notamment du fameux Jean-Pierre Colignon,pour ne citer que lui.

J'aime très fort l'attachement de tant de Français (et donc de Françaises évidemment) à ce bel idiome qu'il est bien de chérir,d'apprendre toujours mieux,de respecter.

Bravo donc et félicitations à mes amis d'outre-Quiévrain !

CHRISTIAN NAUWELAERS
Décidément !

Ai-je vraiment écrit deux fois «de conjugaison»...?

«Une fois» (surtout pour un Belge) suffit !

CHRISTIAN NAUWELAERS
J'ai déjà pratiqué l'exercice, en compétition, et j'ai même régulièrement occupé les podiums. Cela me donne le droit de critiquer (au sens propre) une activité à laquelle je trouve finalement peu d'avantages : en une ou deux heures, on apprend bien plus et bien mieux en travaillant le dictionnaire ou la grammaire avec une autre méthode. Il y a peu d'échanges entre participants et la plupart des explications se résument à « c'est comme ça ». À voir la tête des gens à la sortie, il y a peu de gratifications intellectuelles ou artistiques et beaucoup de frustration face à un vocabulaire qui ne sert qu'une fois dans la vie.

En revanche, cela reste un des rares cas où l'on peut encore "écrire", à la main, chose devenue rare…

Imagination au pouvoir : trouvez d'autres exercices plus riches !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.