Sur les traces de Tolkien, ou la Suisse terre d'inspiration du Seigneur des Anneaux

Nicolas Gary - 10.08.2016

Patrimoine et éducation - A l'international - Monts brumeux Tolkien - Suisse Seigneur Anneaux - Suisse Tolkien paysages


Alors qu’il vient de fêter ses 19 ans, le jeune JRR Tolkien entame un voyage en Suisse qui lui laisse un souvenir fort. Dans une lettre datée de 1968, il imposera la légende : les paysages suisses furent une source d’inspiration pour son Hobbit, ainsi que pour Le Seigneur des Anneaux. C’est le sommet des Alpes bernoises qui lui fournit la révélation...

 

 

 

Le Silberhorn, sommet culminant à 3695 mètres d’altitude, se trouve dans le massif montagneux des Alpes suisses, dans la partie centrale. Parti en janvier 1911, le fringant Tolkien va alors camper non loin de Mürren, village situé à 1638 m dans le massif. L’endroit s’imposera à lui comme « le Celebdil de [m]es rêves », écrivit l’auteur dans cette lettre, 57 ans plus tard. 

 

Le Celebdil, ou Pointe d’argent, c’est la principale montagne que regroupent les Monts Brumeurx. À son sommet siège la Tour de Durin, et son célèbre escalier sans Fin. Bon, manifestement, Gandalf trouva une solution pour les escaliers, puisqu’il affronta et triompha du Balrog de la Moria... 

 

Et voici comment une partie du Seigneur des Anneaux a trouvé son inspiration dans les montagnes suisses. « La journée du Hobbit depuis Rivendelle jusqu’à l’autre flanc des Monts brumeux... est basée sur mes aventures en 1911 », écrivit Tolkien. Une impression indélébile que le pic laissa dans l’esprit du jeune homme et qui des années plus tard rejaillit alors dans ses romans. 

 

 

 

Et pour s’en assurer, la RTS est allée à la recherche des lieux. Rappelons qu’un musée s’est ouvert dans le canton des Grisons — unique canton trilingue — le Greisinger Museum, ouvert en octobre 2013, et consacré à la Terre du Milieu. On peut marcher, presque littéralement, sur les traces du Hobbit, de Tolkien et de son univers...

 

Il est d'ailleurs possible de reprendre la route, pour suivre les pas de l'écrivain, et découvrir son parcours dans les montagnes suisses. Manifestement, le tourisme autour du Seigneur des Anneaux semble séduire les amateurs de randonnées...

 

À quand l'excursion dans le Mordor ?