Surfer entre plusieurs livres, ou Google Chrome version XVIIe siècle

Nicolas Gary - 07.01.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - pupitre livres lecture - Bilbiothèque Palafoxiana Mexique - navigateur lectures bibliothèque


C’est un trésor et plus encore que la Bibliothèque Palafoxiana de Puebla (Mexique) vient d’exhumer en ce début d’année. Seul établissement en Amérique à témoigner de l’héritage européen, elle a été inscrite au patrimoine de l’UNESCO. Elle compte quelque 41.000 livres et manuscrits, mais également le premier navigateur, sans internet.


crédit Palafoxiana


En 1646 est fondée la Biblioteca Palafoxiana, premier établissement public du genre en Amérique. Aujourd’hui, ce lieu patrimonial cherche à maintenir le lien avec la société où elle a vu le jour. 

Au fil du temps, elle a également aménagé un bibliobus « pour éveiller l’intérêt des enfants et des jeunes au patrimoine de la bibliothèque a été conçu pour offrir une version mobile de la Biblioteca Palafoxiana aux communautés défavorisées dont l’accès est difficile », souligne l’UNESCO. 

Or, bien avant que les Google Chrome, Safari ou Firefox n’inventent le système d’onglets, qui permet de surfer sur internet, avec plusieurs sites ouverts dans la même fenêtre de navigateur, il existait un système de consultation multiple pour la lecture. Ou l’écriture.


On doit cette invention à Nicolas Grollier de Servière : il avait conçu ce pupitre comme une roue à livres – qui rappelle étrangement les roues de hamster...

La roue à livres est un objet dont l’existence est ancienne : on sait seulement que les ingénieurs, à l’époque de la Renaissance, ont tenté de moderniser le principe. Les progrès de la mécanique ont en effet permis d’apporter, par une série d’engrenages, cette multitude de livres, d’un simple mouvement. 


 
« Le lecteur qui la pratique est un lecteur qui confronte, compare, collationne les textes, qui les lit pour en extraire citations et exemples, et qui les annote de façon à repérer et indexer plus facilement les passages qui ont retenu son attention », note la BnF.

De fait, on atteste que la réalisation de Nicolas Grollier de Servière est en réalité une amélioration de celle que conçut Agostino Ramelli (voir ci-dessous), mathématicien italien né en 1503 et arrivé en France vers 1560. De Servière est né, lui, en 1596, à Lyon


 


Merci à BlankTextField


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.