Survoler un siècle d'affiches pour le transport aérien français, sur Gallica

Antoine Oury - 25.07.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - affiches air france - affiches transport aerien - affiches vintage voyage


Gallica, la plateforme numérique de la Bibliothèque nationale de France, accueille les affiches conservées par le Musée Air France, numérisées par ses soins. La collection offre un large panorama de la publicité pour les transports aériens français, ce qui permet de voyager à peu de frais... Les fameuses illustrations colorées d'Edmond Maurus, Jean Carlu, Régis Manset ou Lucien Boucher, dans les années 1940, sont évidemment au rendez-vous. 

Affiches de Lucien Boucher, Régis Manset et Edmond Maurus (source : Gallica/Musée Air France)


Une collection d'envergure rejoint Gallica, la plateforme numérique de la Bibliothèque nationale de France, avec près de 150 documents consultables gratuitement en ligne. L'occasion de retracer plus d'un siècle de communication visuelle autour du transport aérien et du voyage, depuis la première affiche commerciale pour le secteur, réalisée en 1909. 

La plus ancienne de la collection du Musée Air France date de 1922 : elle est signée par Georges Villa, qui célèbre « [l]a Plus prodigieuse conquête de l'Humanité : les Ailes » en représentant un envol qui vient rattraper la chute d'Icare, que l'on peut d'ailleurs voir au sol, enfin vengé de l'affront du ciel.


Affiche de Georges Villa, 1922 (source : Gallica/Musée Air France)


Il y avait donc un précédent avant Air France, société créée en 1933 : la toute première affiche pour promouvoir ses services, en 1933, est signée par Dransy et met en avant ce fleuron de l'aéronautique française, né de la fusion de 5 compagnies aériennes.

Parmi les premiers artistes à travailler pour le groupe, Solon, qui avait déjà fait ses preuves, et Paul Colin, qui peuvent travailler sans contraintes ou presque autour du thème du voyage et du vol accessible à tous.

C'est après-guerre, à partir de 1956, que les affiches Air France se conforment à un code graphique plus précis et mieux encadré, fixé par Jean Carlu : « Le programme qui m’a été fixé était particulièrement original et dynamique. Il ne s’agissait pas seulement de préparer un instrument de publicité, mais aussi de constituer un ensemble cohérent d’œuvres qui, dans les différents pays où elles seraient apposées, puissent être considérées comme une expression significative d’une des branches les plus vivantes de l’art français. »

<

>


 
Onze artistes sont engagés pour signer différentes séries, au sein desquelles se trouvent les affiches qui resteront emblématiques de la communication du groupe. Au fil des années, puis des décennies, le graphisme change, en fonction des styles des artistes et des tendances de l'époque. À la fin des années 1970, par exemple, Roger Bezombes innove en réalisant des collages, en rupture avec les habituelles illustrations.

L'ensemble de la collection peut être retrouvé à cette adresse. Une présentation détaillée par Jean Signoret, président de l’association Musée Air France depuis 2011, est accessible sur le blog de Gallica.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.