Tableau alarmant de l'OCDE sur l'Education en France

Clément Solym - 14.09.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - OCDE - étude - education


Dans son étude annuelle "Regard sur l'éducation" évaluant les systèmes d'enseignement des pays de l'OCDE, publiée mardi, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a dressé un tableau alarmant pour la France.

L'organisation pointe de « sérieux signes de ralentissement » concernant le taux de scolarisation, les salaires des enseignants et les inégalités sociales dans la réussite scolaire.

Salaire des enseignants

Le rapport 2010 a particulièrement scruté le salaire statutaire des enseignants Français, qui n'a cessé de décroître depuis 1995, en ajoutant à cela que les revenus des professeurs du primaire et du secondaire sont inférieurs à la moyenne des pays de l'OCDE.

Alors que le thème de l''Education s'impose comme un enjeu majeur de la précampagne présidentielle de 2012, l'étude alimente la polémique. sur les suppressions de postes, la formation, la rémunération et le service des enseignants.

L'UMP n'a pas tardé à réagir. Selon le Monde, Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, a contesté l'étude de l'OCDE aujourd'hui : « Cela relève d'une information déformée et partiale, comportant des imprécisions choquantes » a-t-il estimé.

Le quotidien ajoute que Pierre Méhaignerie, le président de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale, a jugé les informations du Monde « honteuses » au cours du bureau politique de l'UMP qui s'est tenu aujourd'hui, et a demandé à Luc Chatel de réagir.


Taux de scolarisation


Selon l'étude de l'OCDE, le nombre de jeunes de 15-19 ans qui sortent du système scolaire sans diplôme est passé de 89 à 84% depuis 1995. Diplômes devenus quasiment indispensables pour décrocher un emploi, alors que le taux de chômage des moins de 25 ans sans diplôme atteint les 30% en France.

De plus, le taux de scolarisation des 20-29 ans (enseignement supérieur) stagne en France à 19 %, entre 1995 et 2009, alors qu'il a crû sur la période de 8,2 points dans les pays développés, à 26 %.

Inégalités sociales et économies

L'OCDE indique que la compréhension de l'écrit des élèves français dépend fortement de leur milieu d'origine. Les plus en difficulté provenant de milieux socio-économiquement défavorisés et/ ou issus de l'immigration. Sur l'échelle de l'iniquité sociale, la France arrive 33e sur les 34 pays, juste avant la Nouvelle-Zélande. Une république encore trop élitiste qui aurait raté sa politique d'assimilation ?

De plus, la France ralentit ses dépenses dans l'enseignement. Entre 2000 et 2008, la dépense par élève a aug­menté de 34 % en moyenne dans les pays de l'OCDE, contre 5 % seule­ment en France. La part de l'éducation dans les bud­gets publics s'est réduite, pas­sant de 11,5 % en 1995 à 10,6 % en 2008.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.