medias

Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval, est un écrivain majeur du romantisme et un chahuteur invétéré. Avec son compère Théophile Gautier, qu'il connaît depuis le collège, il accomplira les 400 coups, y compris quelques-uns en littérature, à laquelle il laisse Voyage en Orient, Les Chimères, Sylvie ou encore Les Filles du Feu.

 

Félix Nadar 1820-1910 portraits Gérard de Nerval.jpg
Gérard de Nerval par Nadar en 1854

 

 

Les titres ci-dessous sont disponibles en téléchargement gratuit aux formats Mobipocket, EPUB, PDF, Word et autres :

 

Poésie :

 

Napoléon et la France guerrière, élégies nationales, Ladvocat, 1826. Via Wikisource.

Napoléon et Talma : élégies nationales nouvelles, Touquet, 1826. Via Wikisource.

Élégies nationales et Satires politiques, 1827. Via Wikisource.

Nos adieux à la Chambre des Députés ou « allez-vous-en, vieux mandataires », les libraires du Palais-Royal, 1831. Via Wikisource.

Les Chimères, 1854, publié par Michel Lévy frères, 1856. Via Wikisource.

 

Contes, nouvelles, récits :

 

Les Illuminés, Victor Lecou, 1852, avec Raoul Spifame, seigneur des Granges (1839) sous le titre Le Roi de Bicêtre, Histoire de l'abbé de Bucquoy, Les Confidences de Nicolas (1850), Cazotte, Cagliostro et Quintus Aucler. Via Wikisource.

La Bohème galante, Michel Lévy frères, 1852. Via Éléfé.

Petits châteaux de Bohème, Eugène Didier, 1853. Via Wikisource.

Les Filles du feu, 1854, publié par Michel Lévy frères, 1856, avec Sylvie, Souvenirs du Valois, Jemmy, Octavie, ou l’Illusion, Isis, Souvenirs de Pompéi, Émilie, Souvenirs de la Révolution française. Via Éfélé.

Pandora, publié partiellement en 1854. Via Wikisource.

Promenades et souvenirs, paru dans l’Illustration, le 30 décembre 1854, puis le 6 janvier et le 3 février 1855. Via Ebooks libres et gratuits.

Aurélia ou le rêve et la vie, Lachenal & Ritter, 1855.

Oeuvres de Gérard de Nerval, avec Petits châteaux de Bohème, Les Illuminés, Les Nuits d'octobre, Promenades et souvenirs, Les Filles du feu, Les Chimères, Aurélia et Pandora. Édition EbooksFrance.

 

Romans :

 

Le Prince des sots, tiré de la pièce du même titre de Nerval, fut publié par Louis Ulbach en 1888, mais sous une forme très altérée. Numérisation image via archive.org.

Le Marquis de Fayolle, paru en feuilleton en 1849 dans le journal Le Temps. Inachevé par Gérard de Nerval, terminé par Édouard Gorges et publié en 1856. Numérisation image via archive.org.

 

Traductions, éditions par :

 

Intermezzo lyrique, Heinrich Heine, traduit par Gérard de Nerval, 1822-1823. Via Wikisource.

La Mer du Nord, Heinrich Heine, traduit par Gérard de Nerval, 1825-1826. Via Wikisource.

Poésies allemandes, Klopstock, Goethe, Schiller, Burger, traduit par Gérard de Nerval, 1830, Édition Garnier, 1877. Via Wikisource.

Choix des poésies de Ronsard, Du Bellay, Baïf, Belleau, Dubartas, Chassignet, Desportes, Regnier, Texte établi par Gérard de Nerval , Bureau de la Bibliothèque choisie, 1830. Via Wikisource.

Faust et le Second Faust, Johann Wolfgang von Goethe, traduction par Gérard de Nerval, Garnier frères, 1877. Via Wikisource.

 

Tombe de Gérard de Nerval - Cimetière du Père Lachaise

Tombe de Gérard de Nerval au Père Lachaise (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)