Terra marique : cartes et géographie chez Drouot

Cécile Mazin - 19.06.2014

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Drouot cartes - vente Bergé - Prince Mérode


La vente du 18 juin, chez Drouot a été l'occasion de quelques petites réussites, signale la maison d'enchères. Une carte nautique et un Atlas ont été vendus pour des montants respectifs de 488.356 € et 162.288 €. Des objets pour bibliophiles amateurs, et deux pièces exceptionnelles qui ont garni la bibliothèque des Princes de Mérode, la grande aristocratie belge.  

 

 

 

Le Grand Atlas ou Cosmogonie Blaviane, en laquelle est exactement descrite la terre, la mer, et le ciel, édité à Amsterdam en 1663 par le cartographe Jean BLAEU (1593-1673), constitue sans nul doute le fleuron du siècle d'or de la cartographie et, à ce titre, a fait l'objet d'enchères extrêmement soutenues jusqu'à 488 356 €.

 

Notons que ce même ensemble de 12 volumes avait déjà été vendu chez Drouot, en juin 2008, pour un montant de 242.200 € - mais l'on ignore s'il s'agit du même ouvrage.

 

Ce monumental atlas rassemble 12 volumes in-folio et présente une luxueuse illustration composée de 10 frontispices avec rehauts d'or, 598 cartes et vues, la plupart à double page, et 15 vignettes gravées, finement coloriées à l'époque. Il s'agit d'une édition fran- çaise du chef-d'oeuvre de la cartographie hollandaise, dédiée au roi Louis XIV. Le texte pour la France, l'Asie et l'Amérique a été considérablement augmenté de sorte qu'elle offre un volume supplémentaire par rapport à l'édition latine. Elle conserve sa première reliure en vélin doré de l'époque.

 

Une grande carte nautique manuscrite de la Méditerranée, exécutée à Messine en 1640, a obtenu quant à elle un très beau résultat à 162 288 €. Ce superbe portulan enluminé sur peau de vélin offre, dans sa partie supérieure, une belle vignette figurant la Vierge et l'Enfant avec inscription en lettres dorées : « Placidus Caloiro et Oliva fecit in nobili urbe Messana Anno 1640 ».

 

 

 

 

Cette oeuvre est due à deux représentants de la célèbre dynastie Oliva, riche d'une dizaine d'artistes d'inégal talent et dont la production cartographique s'étendrait de 1538 à 1664. Sur notre carte, les villes et pays les plus importants sont représentés par 13 groupes de bâtiments, surmontés de leur drapeau en couleur.