Textbooks : L'administration scolaire d'Alamo fait marche arrière

Julien Helmlinger - 10.04.2014

Patrimoine et éducation - A l'international - Alamo - Manuels scolaires - Numérique


Il avait suscité la controverse au sein de la communauté estudiantine du district d'Alamo, en annonçant son projet visant à remplacer les manuels scolaires traditionnels pour passer au tout numérique. Suite aux manifestations ainsi qu'à une pétition lancée par les élèves, le chancelier des 5 universités de la ville, Bruce Leslie, a finalement abandonné cette idée.

 

 

Les vendeurs d'occasion ne déposeront pas les armes cette année 

CC by SA 2.0 par Wesley Fryer

 

 

Par le biais d'un courriel adressé ce mardi au personnel des établissements concernés, le chancelier Bruce Leslie a expliqué que les élèves ne seraient finalement plus obligés de payer pour les matériels électroniques d'enseignement au moment de leur inscription. Du moins pour ce qui concerne la prochaine rentrée scolaire.

 

Tandis que le projet avait été critiqué par les élèves, mais également leurs professeurs, le chancelier a expliqué dans son courriel que la controverse et la division autour de cette question ont simplement contrebalancé la nécessité d'aller de l'avant pour le moment.