The Return of The Thin White Duke : Neil Gaiman en souvenir de David Bowie

Cécile Mazin - 14.01.2016

Patrimoine et éducation - A l'international - Neil Gaiman - David Bowie - hommage chanteur


Le décès de David Bowie s’est accompagné de multiples hommages, et il fallait attendre Neil Gaiman pour qu’une fiction jaillisse. Le romancier vient de publier une nouvelle illustrée, à lire gratuitement sur son site, The Return of The Thin White Duke. Une sorte de fan fiction, assure Gaiman, basée sur les personnalités qu’a incarnées le chanteur.

 

david-bowie-femme-neil-gaiman

David Bowie et sa femme

 

 

« Je n’ai jamais rencontré David Bowie. Après un certain temps, c’est presque devenu un jeu : il ne me restait qu’un seul héros, et c’était lui. Le plus proche que je fus de lui, ce fut pour lui envoyer un exemplaire de Trigger Warning, avec cette histoire incluse, et un mot d’excuse », explique Gaiman. Et de poursuivre : « C’est une fan fiction sans honte. »

 

L’histoire porte le surnom dont Bowie s’était vu affubler, après la création du personnage né en 1796 pour l’album Station to Station. Le maigre duc blanc. Une période de drogue – notamment la cocaïne – pour le chanteur, qui disait, avec le recul, n’avoir presque aucun souvenir de ses enregistrements. Son titre originel était d’ailleurs The Return of The Thin White Duke, ou Golden Years

 

<

>

 

Le texte de Neil Gaiman est à retrouver à cette adresse. Les illustrations sont de Yoshitaka Amano, connu pour ses travaux sur Final Fantasy et Vampire Hunter D. Il avait travaillé avec l’écrivain pour Sandman.

 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.