Tintin : une version québécoise en vue

Clément Solym - 23.11.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Tintin - édition - québec


La nouvelle a d’ores et déjà fait beaucoup de bruit. Ce serait une petite révolution pour les tintinophiles….pouvoir lire Hergé en découvrant, sur chaque page, quelques faits de langue particuliers aux Québécois.

Ce rêve deviendra bientôt réalité. Coke en stock sera disponible à partir de 2010 assurent les éditions Casterman. Ce dix-neuvième album de Tintin est paru initialement en 1958. La révélation de cette nouvelle s’est faite lors du Salon du livre de Montréal qui se termine le 24 novembre prochain.

Il ne s’agira pas de traduire Tintin en québécois…cela n’a pas de sens. Mais plutôt de donner une couleur régionale aux albums comme cela s’est déjà fait pour l’occitan ou encore le picard.

Du côté des linguistes, les sentiments sont plutôt partagés. Certains ne voient pas d’un très bon œil de faire passer le québécois comme un dialecte particulier, loin du français. Il y a simplement des tournures, des expressions qui sont différentes. Mais on est très loin d’une langue régionale.