Tour d'horizon de l'apprentissage du français dans le monde

Clément Solym - 12.10.2010

Patrimoine et éducation - Scolarité France - oif - langue - française


L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) vient de rendre public son tout dernier rapport sur l’état de la langue française dans le monde. Selon le précédent rapport de ce type, paru en 2007, il était question de 200 millions de personnes à travers le monde sachant écrire et parler le français.

Ce nouveau rapport avance le chiffre de 220 millions. Cette hausse s’expliquerait par un développement toujours accru de l’enseignement, et notamment en langue française, sur le continent africain. Il faut ajouter à cela, une démographie toujours orientée à la hausse en Afrique.


En revanche, quand on regarde du côté de l’Europe, l’enseignement du français a du souci à se faire. Si l’anglais était déjà placé bien loin devant quand il s’agissait d’apprendre une deuxième langue, en troisième langue, c’est de plus en plus l’espagnol qui est choisi, au détriment du français.

Ce rapport ne comptabilise que les personnes sachant à la fois écrire et parler le français. Si l’on ne prenait que le volet oral, les chiffres s’envoleraient fortement sur le continent africain.

L’OIF va même jusqu’à faire des projections et envisage 715 millions de francophones en 2050, avec 85 % sur le continent africain. Pour l’instant, l’enseignement en français est encore fortement choisi dans les pays africains. Mais l’anglais gagne du terrain et serait susceptible de mettre à mal de telles projections.