Tout André Gide en ligne avec le musée Georges Borias

Antoine Oury - 30.08.2013

Patrimoine et éducation - Patrimoine - André Gide - collections et documents - numérisation


Le musée Georges Borias (dessinateur originaire de la ville) d'Uzès supervise la mise en ligne et la collecte des documents et collections relatifs à l'auteur des Faux-monnayeurs. Rassemblant des correspondances, des photographies, mais aussi des objets personnels, le fonds du musée, enrichi par l'apport de dizaines d'autres archives, va être disponible sur Internet sous forme d'un catalogue en ligne.

 

 

Marc Allégret et André Gide, photographiés par Lady Ottoline Morrell, en 1920

 

 

Ouvert en 1910, le musée Georges Borias occupe depuis 1978 l'ancien évêché de la ville d'Uzès, d'où était originaire la famille paternelle de l'auteur, qui y passa des vacances chez sa grand-mère durant son enfance. La salle consacrée à André Gide a été créée dans les années 70, et les murs de celle-ci vont être repoussés grâce à la numérisation, puis la mise en ligne du catalogue local.

 

« Nous avons numérisé un inventaire, et c'est donc un catalogue, constitué de documents écrits, mais aussi de tableaux ou d'objets, enrichis de photographies et de fiches descriptives, qui sera mis en ligne » explique Brigitte Chimier, conservatrice du musée, contactée par ActuaLitté. Le tout sera consultable via le site Joconde du ministère de la Culture, qui rassemble les catalogues des musées de France.

 

Par ailleurs, le fonds Gide sera intégré au catalogue collectif de France (CCFr), chapeauté par la Bibliothèque nationale de France. La liste des ressources relatives à l'auteur sera donc accessible au public, des simples intéressés aux chercheurs chevronnés, selon les conditions d'utilisation habituelles : la réutilisation sera autorisée, mais à des fins non commerciales. Dans le cas contraire, le droit d'auteur s'appliquera, et nécessitera donc une autorisation des l'établissement pour une utilisation dans cette optique.