Travailler les maths avec une Nintendo DS ? Les résultats ne sont pas meilleurs

Clément Solym - 20.11.2009

Patrimoine et éducation - A l'international - travailler - maths - Nintendo


Prétendre que les élèves réussissent mieux en ayant recours à l'e-learning (ordinateurs, jeux vidéo) pour l'apprentissage des mathématiques en particulier est gentiment remis en question par un scientifique de l'université d'Édimbourg. Sergio Della Sala estime en effet que les résultats sont aussi bons qu'avec des manuels scolaires classiques.

DS contre pas DS

Dans le cadre d'une expérimentation avec Learning and Teaching Scotland, instance gouvernementale, et qui s'est répandue dans le reste de l'Écosse, Sergio a tiré les conclusions qui s'imposaient à lui. « Cette étude montre que lorsque les élèves d'une école se servent d'une console de jeux durant dix semaines deviennent un peu meilleurs en maths, mais tout autant que ceux qui n'ont pas utilisé de console. » Verdict : « C'est peut-être amusant, mais ce n'est pas un outil d'apprentissage. »


Et pour les professeurs que l'on bassine avec ce genre de message, la résistance est encore le meilleur des comportements. Car l'analyse montre clairement qu'il n'y a aucun avantage particulier à passer sur ces instruments - notamment la DS de Nintendo, utilisée dans ce cadre. « Pourquoi dépenserions-nous de l'argent dans ce secteur de recherche plutôt que de l'utiliser pour un bon enseignement et un apprentissage correct ? »

L'impatience des enfants

De toute manière, les appareils disposent de compétences technologiquement assez limitées. De l'autre côté, la DS a été un super outil pour motiver les enfants dans le domaine des mathématiques, parce que c'est un instrument accessible et que les enfants attendaient avec impatience cette expérimentation...

Mais les professeurs ne sont pas dupes : utiliser un tel support pour les cours n'est pas concevable. « Avoir des enfants qui restent assis face à un jeu d'ordinateur toute la journée serait ridicule, mais quand c'est en lien avec le travail que nous réalisons en classe, cela les aide, en particulier avec les tables de multiplication. »

Et n'oublions pas que pour les enfants, la DS reste un jouet, plus accessible pour eux que pour nous, même si les adultes savent que ce n'est pas aussi agréable que de s'asseoir avec un livre.