Trois années de manuels scolaires offerts pour les victimes du séisme en Italie

Cécile Mazin - 14.11.2016

Patrimoine et éducation - A l'international - manuels scolaires Italie - séismes août Italie - solidarité éducation écoles


En Italie, la mobilisation après le tremblement de terre du 24 août se concrétise avec une opération réunissant plusieurs acteurs. Les élèves et étudiants disposeront pour trois années de manuels offerts.

 

Basilica di San Benedetto a Norcia Distrutta

Domenico, CC BY ND 2.0

 

 

Le ministère de l’Éducation, de l’université et de la Recherche, en partenariat avec l’Association italienne des éditeurs, a mis en place un protocole d’accord pour fournir les élèves d’écoles secondaires (collèges et lycées) des zones sinistrées, apprend-on.

 

Le groupe pédagogique de l’AIE s’est engagé aux côtés des autorités pour venir ainsi en aide aux familles et aux jeunes dans cette période difficile. À l’initiative du ministère, une campagne #RipartiamoDallaScuola (nous partageons l’école), est en cours, pour offrir un soutien au niveau national.

 

« Nous avons répondu à l’appel de la ministre Giannini, en proposant notre soutien », explique Giorgio Palumbo, président du groupe éducation pour l’AIE. « Nous nous engageons à donner aux élèves des écoles frappées des manuels qu’ils utiliseront au cours de l’année scolaire pour disposer d’une première aide, et garantir le droit à l’éducation de ces jeunes. »

 

L’accord implique qu’un représentant du ministère établira chaque année les besoins réels, selon les dégâts occasionnés et les territoires concernés. 

  

Francesca Giannini, ministre de l’Éducation souligne pour sa part : « Le tremblement de terre ne peut pas priver de quoi que ce soit, pas même de livres. Je remercie l’AIE d’être avec nous pour véhiculer ce puissant message. Dans cette disponibilité immédiate et cette solidarité tangible, je prends cela comme une invitation à revenir à la normale, pour que l’école recommence. Et elle commence avec les livres, un bien nécessaire pour les enfants. »

 

Les communes frappées, Amatrice, Arquata, Accumoli et Pescara del Tronto, seront les premières à bénéficier de cette aide, suite aux séismes survenus le 24 août dernier. Notons qu’une nouvelle vague de séismes a également frappé, dans les régions des Marches et l’Ombrie, quelque temps plus tard, le 26 octobre.