Un 10e mois de bourses étudiantines : maintenant, des actes !

Clément Solym - 25.08.2011

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - bourse - etudiant - pecresse


La confédération étudiante y va également de son intervention, dans cette période agitée pour les étudiants. Alors que demain, doit avoir lieu la rencontre avec Laurent Wauquiez, la confédération plaide pour ce fameux 10e mois de bourses.
Depuis le début de l’été, le syndicat majoritaire Unef et le nouveau « Ministre des étudiants » polémiquent par presse interposée sur le versement de ce dixième mois de bourses.

Dans la période électorale (présidentielle et universitaire) qui s’annonce, il est évident que les deux protagonistes ont besoin de communiquer largement autour de soi-disant nouvelles « avancées pour les étudiants » qui ne sont finalement que des « petits arrangements entre amis ».

Alors que les engagements ont été pris par Valérie Pécresse, qui depuis août 2009 s'est engagée dans la création d'un 10e mois de bourse, la confédération étudiante estime qu'aujourd'hui, il faut passer aux actes.

Depuis juin 2011, « toutes les maquettes de formation sont élaborées sur la base d’un calendrier de dix mois minimum », rappelle-t-elle.


« Les étudiants n’ont pas à pâtir des petits arrangements entre le ministre et l’Unef. La Confédération étudiante demandera ainsi à Laurent Wauquiez une réponse officielle demain sur le versement ou non de ce dixième mois de bourse en septembre prochain », conclut le syndicat, dans son communiqué.