Un bulletin de salaire de Jean Calvin récupéré par Genève

Victor De Sepausy - 22.08.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - Genève archives - document Jean Calvin - patrimoine préservation


Les archives d’État de Genève ont mis la main sur un document historique, signé par Jean Calvin et daté du 15 janvier 1552. Un pièce avait été présentée aux enchères en mars dernier, appartenant à un membre de la Fraternité sacerdotale Saint-Pierre. Il s’agit d’un reçu de salaire de 125 florins perçus, et attesté par Calvin. 

Mur des réformateurs - Genève
Mur des Réformateurs à Genève : Jean Calvin, le plus grand de tous - ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
Cette archive ne se trouvait, en somme, pas entre les bonnes mains : la Fraternité en question est d’obédience catholique, avec une prédilection pour le traditionalisme. Dans un canton de Genève protestant, l’affaire faisait tache. Que l’un des réformateurs participe à renflouer les caisses de l’organisation n’était pas du goût de chacun.

Voilà deux ans, Genève avait déjà retrouvé une fiche de paye de Jean Calvin, vendue à New York. Cette fois, c’est en France que le document a été trouvé — estimé entre 3500 et 5000 €. Le Canton a pris la peine de solliciter la Fraternité, pour récupérer le document — qui avait été probablement dérobé quelque part durant le XIXe siècle.


le document signé par Calvin

 
Entre l’attestation de paiement et le bulletin de salaire new-yorkais, peu de différence, finalement. L’archiviste d’État, Pierre Flückiger, souligne surtout que le salaire, pour le poste de ministre du Culte, était particulièrement important. Le vendeur, souligne-t-il « connaissait sans doute assez mal la valeur de la pièce. Car, à New York en 2016, Sotheby’s l’avait estimée à plus de 25 000 dollars ».

Un coup de chance, donc, mais dans tous les cas, le document relève naturellement de l’État de Genève, et à ce titre, appartient aux archives publiques, devenant « inaliénable et imprescriptible ». Son détenteur et revendeur n’aurait pas pu en devenir propriétaire, de même qu’il ne l’était de toute manière pas. 

À l’époque de la signature du document, Calvin devait avoir 42 ans — et percevait donc quatre fois le salaire d’un ouvrier spécialisé. 

via La Tribune de Genève


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.