Un livre européen d'histoire est utopique pour M. Nouschi

Clément Solym - 19.02.2008

Patrimoine et éducation - A l'international - Allemagne - Pologne - France


Le livre d'histoire issu de la coopération entre les ministères de l'éducation allemands et polonais qui souhaitaient mettre un terme à « ce mur de stéréotypes et de mensonges », est toujours en gestation tandis que l'historien agrégé Marc Nouschi, actuellement directeur régional des affaires culturelles de Champagne-Ardenne s'interroge sur la réalisation d'un livre d'histoire européenne.

Le journal Gazeta Wyborcza qui relaye l'information (en polonais), témoigne là d'un colloque international qui eut lieu à Varsovie le 11 février dernier, co-organisé par le Goethe Institut et l’Institut Français, en partenariat avec le Collegium Civitas et Gazeta Wyborcza. Gesine Schwan, Guillaume le Quintrec, Peter Geiss, Marc Nouschi, Eugeniusz-Cezary Krol, Andrzej Paczkowski, Adam Michnik étaient conviés

« Est-il possible d'imaginer fournir aux élèves de toute l'Europe un livre traitant de leur histoire commune ? J'en doute. Nous sommes en train de concevoir un livre auquel France et Allemagne travaillent de concert. Peut-être existera-t-il de même un livre d'histoire germano-polonais. Mais alors il faudra songer à un autre qui traitera de l'histoire de Maltes et de Chypre, puis encore un sur l'Espagne et la France. Nous nous enfoncerions ainsi dans des abîmes dans lesquels l'ombre de Vladimir Poutine nous attend, semblable à un Minotaure. », estime Marc Nouschi.

Le manuel évoqué par M. Nouschi est réalisé par Nathan/Klett et « présente une vision commune d’un siècle partagé, et pose les jalons d’une réflexion historique aux dimensions européennes ».