Un des premiers livres multicouleurs du monde révélé par la numérisation

Antoine Oury - 17.08.2015

Patrimoine et éducation - Patrimoine - patrimoine - manuel calligraphie - impression couleur


La bibliothèque numérique de l'université de Cambridge, bizarrerie de la conservation, abrite quelques-unes des plus belles pièces de l'histoire livresque de la Chine. La dernière phase de numérisation a mis à jour un manuel de calligraphie et de dessin du XVIIe siècle, imprimé à Nankin, non loin de la mer de Chine orientale. Et il s'agit d'un des premiers exemples de livre imprimé en multicouleurs.

 

 

 

Shi zhu zhai shu hua pu, de son petit nom, serait l'un des premiers exemples d'ouvrages créés à l'aide d'une impression polychrome, ou multicouleurs. Comme son nom l'indique, le bouquin est un manuel de dessin et de calligraphie, présentés successivement sur des doubles pages. Pour les illustrations, on retrouve faune et flore, avec une véritable volière immortalisée dans les quelque 388 proposées.

 

« Il s'agit du premier et du plus impressionnant exemple d'impression multicouleurs du monde, qui propose 138 peintures et dessins, avec les textes correspondants, signés par une cinquantaine d'artistes et de calligraphes », explique Charles Aylmer, à la tête du département consacré à la Chine au sein de la Cambridge University. La technique utilisée pour l'impression est la xylographie, qui utilise la gravure sur bois (xylogravure) : bien qu'artisanale, la méthode permettait de réduire les coûts, tout en conservant la finesse des traits.

 

L'université de Cambridge est particulière heureuse de l'aboutissement du processus de numérisation : en raison de la fragilité de la reliure du manuel, ce dernier n'avait pas été ouvert depuis des années. Avec le visualisateur, il est désormais possible de découvrir toute l'étendue des gammes de couleurs proposées par la nature.

 

 

(via Open Culture)