Un manuscrit bouddhique vieux de 2000 ans restauré et numérisé

Heulard Mégane - 30.07.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - manuscrit - parchemin bouddhiste - Shakyamuni Bouddha


La Bibliothèque du Congrès, basée à Washington, vient de rendre public un texte rare, le rouleau de Gandhara. Datant du premier siècle avant notre ère, il offre un aperçu de l’histoire ancienne du bouddhisme. C’est le plus ancien manuscrit bouddhique jamais retrouvé. Il est écrit en gāndhārī, une langue éteinte dérivée du sanskrit, et qui utilise l’alphabet kharosthi. 
 
Library of Congress


Le rouleau, fabriqué en écorce de bouleau, provient de Gandhara, une ancienne région bouddhiste située dans l’actuelle zone frontalière du nord de l’Afghanistan et du Pakistan. Il est l’un des documents les plus complexes qu’a dû traiter la Bibliothèque du Congrès, notamment en raison de sa fragilité. 

En effet, le manuscrit a été acheté en 2003 à un collectionneur privé, et il est arrivé plié et emballé dans une trousse à stylo. Pour ne pas le dégrader, les conservateurs ont utilisé une technique de déroulage sur un cigare séché. Malgré son ancienneté, le rouleau est plutôt bien conservé. Le parchemin est complet à 80 %, il ne manque qu’une partie du début et la fin.

Jonathan Loar, bibliothécaire responsable de la division asiatique de la Bibliothèque du Congrès, explique : « Une des raisons [de sa bonne conservation] est que les rouleaux de Gandhara, comme celui de la Bibliothèque du Congrès, étaient généralement enterrés dans des pots en terre cuite et placés dans un stupa, une structure en forme de dôme contenant souvent des textes bouddhiques ou des reliques. »

Et de poursuivre : « Une autre raison est que le climat relativement élevé et aride de la région de Gandhara aide à préserver des matériaux tels que des manuscrits sur de l’écorce de bouleau. » 

Le manuscrit est composé de six grands fragments et d'environ 130 fragments plus petits.
 

Un témoin rare de l’histoire ancienne du bouddhisme 


Jonathan Loar a ajouté dans un communiqué : « C’est un document unique, car il est très ancien comparé à des manuscrits similaires et, en tant que tel, il nous rapproche historiquement de la période du Bouddha. »

En effet, le rouleau porte la parole de Shakyamuni Bouddha, aussi connu sous le nom de Siddhartha Gautama, considéré comme le fondateur historique du bouddhisme, aux environs du Ve siècle avant J.C. 
 

Il dépeint la vie des treize bouddhas qui l’ont précédé, sa naissance, son émergence en tant que Bouddha Shakyamuni et termine par la prédiction du futur Bouddha, Maitreya. On trouve également dans les biographies : la durée de vie de chaque bouddha, la classe sociale dans laquelle ils sont nés et la durée de leurs enseignements.

<

>



Loar précise : « La numérisation du manuscrit permet aux chercheurs et aux communautés bouddhiques du monde entier d’accéder à une période moins connue de l’histoire bouddhique. Aussi vieux soit-il, il fait partie des quelques centaines de manuscrits gandhariens connus des érudits, et le manuscrit de la Bibliothèque du Congrès peut apporter un nouvel éclairage sur la période de formation du bouddhisme. »

Il est disponible en ligne sur le site de la Bibliothèque du Congrès


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.