Un manuscrit d'Ada Lovelace, pionnière de l'informatique, daté de 1843

Nicolas Gary - 26.07.2018

Patrimoine et éducation - A l'international - Ada Lovelace informatique - ordinateur calculs mathématiques - manuscrit rare enchères


Comtesse britannique née en 1815 à Londres, Ada Lovelace est aujourd’hui considérée comme la première programmeuse informatique. Un manuscrit paru en 1843, qui contient ses notes et traductions des travaux du mathématicien italien Luigi Federico Menabrea, vient d’être vendu aux enchères pour près de 100.000 £.



 

 

Lovelace est connue pour être la fille de Lord Byron : son attrait et ses compétences pour les mathématiques ont toujours impressionné à son époque. Et aujourd’hui, c’est un exemplaire rare de ses notes et réflexions qui vient d’être remporté par un acheteur anonyme. 

 

Dans le livre, elle reprend une partie des commentaires de Menabrea, traduits par ses soins. Ce dernier décrivait les plans de la machine de calcul de Charges Babbage. L’ouvrage dévoile également de nombreuses notes explicatives et des observations de Lovelace, ainsi qu’une formule particulièrement précieuse. 

 

Cette dernière prend en compte le calcul des nombres de Bernoulli, à travers son théorème, et, à ce titre, est considérée comme le premier programme informatique au monde. Ce mathématicien suisse, auteur de nombreux traités, avait fourni un important travail sur les séries infinies et établit la loi des grands nombres, dans sa théorie des probabilités. 

<

>


 

Ursula Martin, coauteure d’une biographie d’Ada Lovelace, indique qu’elle avait, dans ce texte, « écrit un programme pour effectuer des calculs plutôt compliqués », ceux de Bernoulli, justement. « Cela montre ce que l’ordinateur aurait pu faire de plus complexe. Elle expose d’une manière très claire et logique les calculs. » En parvenant à des abstractions telles, l’auteure avait conçu l’informatique comme un outil à même de construire des théories, et des calculs complexes. 
 

Mise à jour de Wikipedia :
pour rendre justice aux pionnières de la science

 

Pour Philip Allwood, commissaire-priseur, cette première édition « du document est la plus importante de l’histoire informatique numérique, bien avant notre époque ». Et d’insister sur la rareté de ce manuscrit, signé Lady Lovelace, sur la page de titre.

 

Le texte comprend également des notes manuscrites du Dr. William King, proche de Lovelace, qui aurait été le premier possesseur du document.
 

via Guardian




Commentaires

Un programmateur est un personne gérant la grille des programmes d'une émission radio, ou alors un eptit appareil que l'on branche sur une prise éléctrique de manière à déclencher un lave-linge (par exemple) à une certaine heure. C'est le programmeur qui écrit des programmes.



La télévision n'existait pas à l'époque, et il était assez déconseillé de brancher Ada Lovelace sur le 220v… Je pense donc que c'était une programmeuse…
Bonjour : était-il déconseillé, à cette époque, mais désormais tout à fait recommandable de brancher Lady Lovela sur du 220v ?

Après tout Frankenstein et Ada était contemporains !



merci pour la programmatrice, nous lui supprimons la grille.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.