Un manuscrit indien du XIXe siècle reproduit en 3D

Camille Cado - 26.08.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - manuscrit 3D - Manuscrit sikh inde - musee numerique Anglo Sikh


L’Université de Leicester et la Sikh Museum Initiative ont annoncé avoir reconstitué en trois dimensions un manuscrit de l’Empire sikh, datant du XIXe siècle. L’ouvrage aurait été retrouvé sur le sous-continent indien, et plus précisément sur les champs de bataille de la première guerre anglo-sikhe, en 1845.
 


Le Sikh Museum Initiative a pour mission de promouvoir l’héritage qui unit l’Empire sikh et la Grande-Bretagne – lesquels se sont affrontés à plusieurs reprises au cours du XIXe siècle. Outre l’organisation d’expositions et de conférences virtuelles, l’organisme entend mettre la main sur les artefacts et les ouvrages qui mettent en lumière l’histoire commune des deux communautés. 

Elle a également conçu un musée en ligne, intitulée le Anglo Sikh Virtual Museum. Ce dernier propose, entre autres, la reproduction d’objets en 3D. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir des bijoux, des épées, une armure, le drapeau de Khalsa — un ordre chevaleresque des Sikhs — ainsi que la médaille de Sutlej, l’une des décorations militaires des campagnes britanniques.

Ce mardi 25 août, un manuscrit datant du 19e siècle est venu s’ajouter à cet inventaire. L’ouvrage aurait été retrouvé en 1845 sur les champs de bataille de Ferozeshah, le deuxième affrontement de la Première Guerre anglo-sikhe. Cette dernière opposait le royaume sikh du Pendjab et la Compagnie anglaise des Indes orientales. 
 


Le manuscrit, rédigé principalement en gurmukhi, contient des extraits du Guru Granth Sahib, le livre saint des Sikhs, et du Dasam Granth, qui rassemble les écrits du dixième maître spirituel sikh, Guru Gobind Singh. 

Pour la reproduction en 3D, Taran Singh, en charge du projet, a utilisé des photographies, ainsi qu’un logiciel de conception assistée par ordinateur. « C’est merveilleux de voir le résultat final. L’animation lui donne un tout nouveau niveau d’interactions, qui n’aurait jamais été possible dans le cadre d’un musée traditionnel » a-t-il souligné.
 

L’ouvrage original est conservé à l’Université de Leicester depuis le début du XIXe siècle, suite à un généreux don de Harry Hardy Peach, un collectionneur de livres rares. Le Dr Simon Dixon, à la tête des archives et des collections rares de l’établissement, qui a également participé au projet, a qualifié le manuscrit de « fascinant », chargé d’« une histoire riche ». 

Pour découvrir la reproduction en 3D du manuscrit, c’est à cette adresse.


Via Leicestershire Live



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.