Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Un peu de la chose numérique dans les universités

Lettres numériques - 04.10.2013

Patrimoine et éducation - Scolarité France - université - numérique - séminaire


La volonté politique de moderniser les établissements scolaires et par extension, de favoriser la présence des technologies numériques dans les universités ne date pas d'hier. Cependant, les questions liées aux usages nécessitent toujours un peu de réflexion : une bonne nouvelle, un séminaire devrait en apporter.

 

Avec Lettres numériques 

 

 

 

 

 

 

« Quels sont les effets des changements numériques sur les métiers et  l'organisation universitaire ? Que sait-on des usages du numérique par les étudiants et enseignants selon les établissements et les pays ? »

 

 

Sorbonne

AmitLev, CC BY 2.0

 

 

Le séminaire Fichet-Heynlin, qui prendra place le mardi 8 octobre de 17 à 19h à l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris), essaiera de répondre notamment à ces questions.

 

En effet, d'après leur argumentaire, l'émergence des nouvelles technologies de l'information et de la  communication dans les métiers et la vie interne des universités s'accompagne de politiques publiques européennes et nationales de plus en plus volontaristes tendant à adapter le système universitaire à une  société elle-même profondément transformée par ces évolutions  technologiques. L'objet du séminaire est d'étudier les multiples aspects que cette révolution numérique produit dans l'activité et le fonctionnement des universités.

 

Les orateurs favoriseront la diversité des regards disciplinaires (sur le domaine des arts, lettres, du droit, des sciences humaines et sociales), le pluralisme intellectuel des points de vue (éco-managérial, technophile, pédagogique, professionnel, social,…) et les regards  critiques favorables à une construction prudente et raisonnée des avancées dans ce domaine, à distance des enthousiasmes technophiles dominants de l'époque, mais aussi des réactions technophobes.

 

Si vous souhaitez assister à ce séminaire, l'inscription est gratuite, il vous suffit simplement de vous inscrire via le site internet.