Un programme de diffusion de l'ebook lancé par quatre maisons

Clément Solym - 20.07.2009

Patrimoine et éducation - A l'international - presses - universitaires - cooperation


Quatre maisons de presses universitaires vont s'associer pour réaliser une étude de faisabilité concernant les livres numériques, autour d'un programme de coopération entre elles. Le regroupement de New York University, Rutgers, Temple et de l'Université de Pennsylvanie envisage en effet de faire appel à un consultant pour une durée de six mois, qui établira les enjeux d'un programme universitaire tourné autour de l'édition numérique.

Ce projet se concentrera sur les besoins des presses universitaires et de leurs partenaires bibliothèque pour le lancement d'au moins 10.000 ebooks et un renouvellement annuel pour une durée de plus de 5 ans. Les détails de ce programme visent réellement, outre une collaboration de ces établissements, la mise au point d'un partenariat avec les bibliothèques, dans le cadre d'accords privilégiés, examinant tant les outils de paiement que la livraison des livres, ou encore des recherches autour de la location et de l'impression à la demande.

Un plan particulièrement ambitieux, soutenu par la Fondation Mellon, explique Steve Maikowski, directeur de la New York University Press, mais qui a le mérite de réunir des envies autant que des savoir-faire de l'édition. L'University of Chicago Press a déjà un partenariat avec BiblioVault, qui devrait rendre disponibles 700 ebooks immédiatement, téléchargeables depuis le site de la maison et lisible via la suite Digital Edition d'Adobe.

Les titres ne disparaîtront cependant pas des étals de vendeurs comme Amazon pour l'achat par des particuliers, mais l'urgence se fait sentir que de réagir avec des acteurs comme Google ou Sony qui ont mis les deux pieds dans le domaine du numérique, estime Garrett Kiely, le directeur de la maison.

Les fichiers seront manifestement pourvus en DRM, avec 6 transferts maximum prévus pour un ebook, envoyé depuis un lecteur ou un ordinateur, sans distinction. Plusieurs options sont ainsi à l'étude de leur côté, avec des locations ou des achats, lesquels se feront via des forfaits encore à définir.