Une aquarelle originale du Petit Prince vendue pour plus de 100.000 €

Orianne Vialo - 01.06.2016

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Petit Prince enchères - Antoine de Saint-Exupéry Petit Prince - Artcurial Petit Prince aquarelle


Connu dans le monde entier, Le Petit Prince suscite l’intérêt depuis sa parution chez Reynal et Hitchcock en 1943. À l’origine de ce conte poétique et philosophique vendu à plus de 145 millions d’exemplaires dans le monde, l’auteur, reporter et poète Antoine de Saint-Exupéry. Objet de valeur et chargée d'histoire(s), une aquarelle originale dessinée de la main de l’écrivain lui-même a été adjugée ce mardi par la maison Artcurial (Paris), pour la somme de 133.200 €. 

 

L'aquarelle mise en vente chez Artcurial ce 31 mai

 

 

La vente de l’aquarelle a rapporté le double estimé par les experts. Ces derniers pensaient que l’on pouvait en tirer 50.000 à 60.000 €. Pourtant, ce dessin de 279 x 214 mm, qui a été utilisé pour la première édition américaine du best-seller d'Antoine de Saint-Exupéry a été acquis par un collectionneur européen pour la somme de 133.200 €.

 

« Les enchères ont salué avec ferveur l’aquarelle originale du Petit Prince de Saint-Exupéry. Le prix obtenu pour cette image iconique est à la mesure de cette œuvre universelle et de sa notoriété internationale » expliquait Guillaume Romaneix, spécialiste du département Livres et Manuscrits d’Artcurial. 

 

Ce dessin à l’encre aquarellée, de couleur ocre monochrome et comportant quelques traits de crayons, représente le Petit Prince dans le désert, debout sur une dune, écharpe et cheveux battus par le vent, les mains jointes sur le devant. 

 

« Le jeune héros s’évade sans bruit pendant la nuit et marche seul dans les dunes, écharpe au vent. Sa disparition est toute proche et l’émotion intense », poursuit Guillaume Romaneix. 

 

Une autre aquarelle de celui qui appelait à retrouver l’enfant en soi dans son ouvrage, car « toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants », avait déjà été été mise aux enchères par la maison Artcurial en décembre 2014. Cette œuvre de 21,3 cm sur 23,9 cm représentait l’astronome turc qui a découvert la planète du Petit Prince, l’astéroïde B 612, qui pointait du doigt un tableau rempli de signes mathématiques. Cependant, elle n’avait pas trouvé preneur. Évalué à l’époque à 400.000 €, le prix, jugé trop élevé, avait rebuté les acheteurs potentiels.

 

Récemment traduit en aymara, la langue parlée par plus de deux millions de personnes dans les hautes terres des Andes de Bolivie, du Pérou et du Chili, mais aussi dans le secteur de la puna en Argentine, le livre de Antoine de Saint-Exupéry fait régulièrement l’objet d’adaptations en tous genres. Films ou effigie de pièces de monnaie, parc d’attractions inspiré par l’Univers du Petit Prince, ou sujet d’exposition : rien ne semble résister aux personnages crées par Saint-Exupéry, pas même une vente aux enchères à plusieurs milliers d'euros.