Une bibliothèque numérique d'un millier de documents sur la diplomatie en France

Victor De Sepausy - 10.03.2018

Patrimoine et éducation - Patrimoine - archives numériques bibliothèque - bibliothèque diplomatie France - histoire diplomatie France


Histoire, documents, droit international ou encore traités et accords : la bibliothèque diplomatique numérique réunit un millier de documents liés à la diplomatie française. Le projet, réalisé pour le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, en partenariat avec Gallica, sera officialisé ce 12 mars. 

 



 

La Bibliothèque nationale de France prend le pas : c’est quotidiennement que Gallica facilite l’accès aux archives et prolonge la politique d’ouverture. Intervenant comme marque blanche, la bibliothèque numérique a ainsi sélectionné près d'un millier de ses documents numérisés. 

 

Cette ligne éditoriale a abouti à la création de la Bibliothèque diplomatique numérique, contribuant ainsi à la valorisation du patrimoine national. Il s’agit là du cinquième accord signé entre la BNF et une institution française, pour exploiter au mieux les fonds Gallica. 

 

Mais la BnF et le Quai d’Orsay filent un parfait amour depuis 2009, date de création d'une bibliothèque numérique pour la constitution d’un pôle documentaire. La BNF avait notamment entamé la numérisation de toute une collection, les 245 exemplaires des Livres jaunes. « Ces documents diplomatiques, publiés sous couverture jaune (d’où ce nom générique), étaient destinés à rendre compte de la politique extérieure française, généralement auprès des parlementaires et des leaders d’opinion français ou étrangers », précise le MAE.

 

La bibliothèque diplomatique s’articule autour de huit axes et une multitude de documents : livres, cartes, manuscrits, images, presse et revues. La section portant sur l’Histoire diplomatique est certainement des plus intéressantes, balayant depuis l’Ancien Régime à 1945 toutes les actions de la France. 

 

Dans tous les cas, on bascule sur l’interface bien connue de Gallica, légèrement retouchée, une fois les recherches lancées. À explorer ici.
 

Situations de handicap et bibliothèques,
des documents de référence


Les contenus évolueront rapidement et la collection sera complétée à mesure — il faudra cependant y ajouter rapidement l’ordonnance de Villers-Cotterêts (août 1539), pour l’heure absente. En tant que premier document officialisant le français comme langue de la France, au détriment du latin, pour le droit et l’administration, ce document manque cruellement. 

 

Quitte à bien faire, signalons également le Cabinet des découvertes, une section spécifiquement éditorialisée où les documents s’accompagnent d’explications spécifiques, parfois très sérieuses, d’autres plus anecdotiques. 


<

>

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.