L’Arabic Collections Online est une bibliothèque numérique, accessible à tous, de la NYU Abu Dhabi. Depuis des années, elle agit en faveur de la diffusion et de l’accessibilité du patrimoine littéraire du pays en numérisant des textes en arabe libres de droits. Pour récompenser ces efforts et permettre à l’établissement de poursuivre ses actions, elle a reçu une bourse de 500.000 $ de la Carnegie Corporation.



 


Tout a commencé par une démarche universitaire à la New York University Abu Dhabi. Il s’agissait de mettre à disposition des étudiants du site émirati une collection grandissante de ressources académiques en numérisant des œuvres littéraires arabes. Cette initiative, très vite soutenue par d’autres universités et bibliothèques, a grandi de manière exponentielle.

 

Plus étonnant encore, le projet a changé d’orientation, sortant du simple contexte universitaire. En Syrie, en Jordanie, en Irak ou encore en Turquie, de nombreuses connexions venaient de tout le Moyen-Orient. Réfugiés et autres communautés en difficultés n’ayant pas accès aux bibliothèques ou aux librairies trouvaient dans cette initiative un accès à la lecture et à l’éducation.

 

Cette tendance a été confirmée par des contacts locaux dans l’édition et les bibliothèques. Par exemple, l’un des bibliothécaires de l’Université de Mossoul en Irak explique : « Les gens essayaient d’éduquer leurs enfants, de créer des écoles et de constituer des bibliothèques qui avaient été bombardées. » Ginny Danielson, à la tête de la bibliothèque de la NYUAD, comprend alors qu’au vu des résultats ce n’est plus « un impératif de préservation, mais un impératif d’accès », rapporte le site The National.


Un vaste plan de numérisation
pour le patrimoine de la Roumanie


Afin de continuer son travail et face à l’intérêt grandissant suscité par son fond, l’Arabic Collections Online (ACO) s’est mis à chercher des financements externes. Le 6 juin dernier, elle a annoncé dans un communiqué avoir finalement trouvé, avec l'attribution de 500.000 $ de la part de la Carnegie Corporation de New York. Cette subvention permettra de poursuivre la numérisation tout en luttant contre l’obsolescence numérique.

 

La bibliothèque entend en effet permettre au document numérisé de rester accessible le plus longtemps possible et cherche pour cela un moyen de développer une numérisation capable d’évoluer en même temps que les technologies, afin d’éviter une nouvelle détérioration. L’ACO a pour but de passer la barre des 20.000 numérisations d’ici 2021.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.