Une des plus vieilles publicités du monde vante les mérites d'un livre

Camille Cado - 12.04.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - William Caxton imprimeur medieval - Ordinale ad usum Sarum pub - archives annonce pub


En Angleterre, une des plus anciennes annonces publicitaires conservées remonte au XVe siècle, et plus précisément en 1476, époque où l’imprimeur britannique William Caxton ne confectionnait pas seulement des livres, mais également de petites cartes pour vendre ses ouvrages. L'une d'entre elles faisait l’éloge d’un manuel pour les prêtres, titré Ordinale ad usum Sarum.


via Tumblr

 
Ce petit morceau de papier de 80 × 146 mm, dont seulement deux exemplaires ont survécu, est considéré comme « la plus ancienne publicité imprimée en langue anglaise », affirme Erik Kwakkel, universitaire néerlandais et spécialiste des manuscrits médiévaux. William Caxton y fait l’éloge du livre qui vient de publier, Ordinale ad usum Sarum

« Vous pouvez trouver un exemplaire au Reed Pale [le nom de son magasin] situé à Westminster », indique l’annonce. Le livre est « bon et pas cher » signale ensuite la petite carte, pour inciter les acheteurs potentiels. 

« L’annonce utilise la même calligraphie que l’ouvrage » souligne le spécialiste sur son blog MedievalBooks. « Les formes des lettres manquent de netteté, et les lettres sont courbées », une façon peut-être de créer « une dimension plus authentique et traditionnelle en lien avec le genre du manuscrit ». 

Et la petite publicité le dit assez clairement : « l’ouvrage est imprimé de la même manière que les formes de ces lettres » lit-on à la troisième ligne. Une manière d’attirer le client potentiel et de lui donner un avant-goût du livre.

Eric Kwakkel relève aussi sur la petite mise en garde faite en latin qui invite les lecteurs à ne pas enlever la notice : « Supplico stet cedula ». « L’annonce devait être exposée quelque part, peut-être proche d’une église », affirme-t-il. Une hypothèse qui tient la route puisque la mise en garde est écrite en latin, la langue utilisée par les prêtres et autres membres du clergé. 
 

La publicité a ensuite très vite évolué. En effet, le panneau publicitaire reproduit ci-dessous date de 1516, soit 40 ans après la première de Caxton. Peint par Hans et Ambrosius Holbein, ce panneau en bois avait vocation à attirer les clients dans le magasin pour apprendre à lire et à écrire. 
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.