Une évaluation globale du système éducatif durant l'été

Clément Solym - 12.05.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - peillon - évaluations - cm2


Plus Vincent Peillon intervient pour parler de l'éducation au nom du Parti socialiste et plus il est pressenti comme le futur ministre de l'Education nationale. Invité d'RTL, il a tenu à se prononcer en faveur d'une évaluation globale du système éducatif durant l'été afin de préparer les futures réformes à mettre en œuvre pour améliorer les résultats obtenus, rapporte l'AFP.

 

Quant aux évaluations de CE1 et CE2, tant décriées, M. Peillon a dit qu'elles auraient bien lieu, les documents étant déjà imprimés, mais que les résultats ne remonteraient pas jusqu'au ministère. Ces derniers, n'étant pas suffisamment fiables, resteront contenus à l'échelle de chaque école.

 

Ces évaluations posaient un problème en s'inscrivant dans une double volonté. Elles devaient servir d'outil permettant aux enseignants de diagnostiquer les difficultés rencontrées par leurs élèves afin de pouvoir mettre en place des programmes de soutien spécifiques. Mais elles avaient également la mission d'évaluer le niveau de l'ensemble des élèves afin, pour le ministère, d'établir les programmes de réformes ajustées aux problèmes rencontrés.

 

Vincent Peillon souhaite qu'à l'avenir ces deux types d'évaluations soient nettement distingués. Il voudrait voir la mise en œuvre rapide d'une évaluation du système éducatif global de la performance des élèves de la façon la plus scientifique possible.