Une génér@tion nouvelle pour un autre ministère de la Culture

Clément Solym - 27.03.2012

Patrimoine et éducation - Patrimoine - ministère de la Culture - rapport - innovation


Dans sa recherche de données fiables pour analyser et comprendre les développements de la culture numérique, le ministère de la Culture annonce la publication prochaine d'un nouveau rapport. Culture & Médias 2020 : un ministère nouvelle génér@tion s'inscrit dans une prospective politique d'ampleur, selon la rue de Valois.

 

Il fera suite à Culture & Médias 2030, prospective de politiques culturelles, qui avait été diffusé en mars 2011. Dans ce dernier, le ministère se lançait à l'exploration des défis à relever pour la politique culturelle, au travers de scénario prospectif. Le projet du nouveau rapport ne sera pas de « se substituer au choix politique, mais à l'éclairer et la rendre possible, à ce moment si particulier de plusieurs mutations socio-économiques et techniques ».

 

Près de deux cents agents de l'administration, des établissements publics et des services déconcentrés ont été sollicités pour ce nouveau rapport. Et conclusion, il en ressort la nécessaire création d'un « ministère nouvelle génér@tion ». Ah, les vertus marketing de l'@...

 

 

 

Ainsi, il vise « une quarantaine de chantiers pour répondre aux défis soulevés par les puissantes dynamiques à l'œuvre : mondialisation des échanges, révolution numérique, développement de la dimension communautaire, mais aussi des acteurs territoriaux, évolutions démographiques, sociales et de valeurs ». C'est que la mutation numérique bouleverse le champ des possibles déjà connu, et remet en question les politiques culturelles, autant que l'institution incarnée par le ministère.

 

Dans le détail :

Le rapport souligne la nécessité d'une stratégie globale à l'ère du numérique, d'autant plus urgente qu'il est impératif de rattraper les effets du non-renouvellement générationnel des pratiques culturelles, qui se fait déjà sentir, et agir sur leurs transmissions.

Il invite à la mise en œuvre de nouvelles formes de gouvernance, plus horizontales et partenariales avec les collectivités territoriales et les établissements publics, et plus actives dans leurs relations à l'Union européenne, afin d'impulser une politique culturelle davantage en prise avec l'évolution des enjeux sociaux, économiques, culturels et cognitifs de la culture et de la communication.

 

Le rapport sera présenté à la presse le 11 avril prochain, à l'occasion d'une journée dédiée.