Une histoire de fantôme inédite signée HG Wells exhumée des archives

Clément Solym - 25.11.2016

Patrimoine et éducation - A l'international - HG Wells histoire fantôme - récit inédit publication - science fiction Wells


Une histoire de fantômes n’implique pas nécessairement la présence de Patrick Swayze. Surtout quand le texte date du milieu des années 90. Comprendre : 1980. Et que son auteur n’est autre que HG Wells. The Haunted Ceiling est un conte inédit qui sera prochainement publié...

 

Ghost

Rob Prouse, CC BY 2.0

 

 

L’histoire a été découverte dans les archives de l’écrivain, et raconte les allées et venues de revenants dans une ancienne bâtisse. L’Associated press, qui dévoile cette parution, en donne un bref extrait : 

 

“Don’t you see it?” he said. 

« See what ? » 

« The – thing. The woman. » 

I shook my head and looked at him.

“All right then,” he said abruptly. « Don’t see it! »

 

 

Andrew Gulli, rédacteur en chef de Strand – qui fera paraître l’intégralité du récit, avait appris que l’université de l’Illinois disposait d’archives de l’écrivain. Après quelques centaines de photocopies, le journaliste s’est mis en quête de quelque chose de nouveau. « D’abord, à partir des titres des manuscrits, j’ai pensé que j’étais tombé sur un grand nombre d’œuvres inédit, mais ces milliers de pages se sont réduits à cette délicieuse histoire », raconte-t-il.

 

À l’époque de sa rédaction, Wells n’a qu’une trentaine d’années et l’on est encore loin des récits de science-fiction qu’il laissera au monde. Toute l’atmosphère est empreinte d’une ambiance vintage typique – et sera l’unique trésor sur les 3000 pages qu’Andrew Gulli s’est mis en tête de récupérer. 

 

Jamais vendue à un éditeur, jamais publié tout court ? Difficile de dire quelle est l’histoire de ce texte. Manifestement, ce dernier n’a rien d’un chef d’œuvre, indique un spécialiste, même si la trame est habilement assemblée. Sauf qu’en fonction de la datation – sans recours au carbone 14 – le morceau serait peu ou prou contemporain de The Red Room, autre histoire de fantômes...

 

Dans celle-ci, Wells raconte la nuit terrifiante qu’un type passe dans un château hanté. Sceptique et décidé à démontrer que les revenants n’existent pas, le protagoniste va passe un vilain moment. 

 

Un jeune homme qui ne craint pas les fantômes décide de passer la nuit dans la chambre d'un château réputée hantée. Contre l'avis de tous. Une nuit d'épouvante… (Ed. Gallimard)

 

Ce qui intrigue en revanche les universitaires, Patrick Parrinder et Michael Sherborne, spécialistes de Wells, c’est qu’à cette époque, l’auteur écrit énormément. Et dans le même temps, il connaît de très pénibles problèmes financiers. Alors ce récit aurait certainement pu mettre un peu de beurre dans les épinards. Pourquoi n’a-t-il jamais été acheté ? Dans un magazine, sa publication aurait été de bon aloi.