Une leçon d'anatomie dans un livre pop-up médical du XVIIe siècle

Victor De Sepausy - 04.09.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - anatomie livre chirurgie - graveur allemagne médecine - pop up livre médecine


C’est en 1619 que Johannes Remmelin réalise le Catoptrum microcosmicum, un ouvrage médical particulièrement précis. Ce dernier contient des illustrations anatomiques sur des planches à feuillets superposés. Autrement dit, il s’agit d’un pop-up. Ce Miroir microscopique ne tenait pourtant pas vraiment dans la main, avec une taille de 49 x 38 cm.

 


via Caraa Center
 

 

Philosophe et anatomiste allemand, Johann Remmelin (1583-1632) est originaire d’Ulm, et imprimé cet ouvrage à Augsbourg. Ce traité d’anatomie n’est pas banal : les différents volets que l’on peut ouvrir ou rabattre permettent d’entrer en profondeur dans le détail anatomique. De quoi expliquer précisément l’étendue des connaissances pour les élèves. 

 

Le travail a été réalisé avec le graveur Lucas Kilian (1579-1637), en s’appuyant sur les dessins que Remmelin avait lui-même réalisés. Et l’œuvre est méticuleuse : on bascule parfois sur des illustrations disposant de 15 strates – comme une sorte de livre animé. 

 


 

Il ne s’agit pour autant pas du premier ouvrage gigogne : en 1544, fut produit le premier « livre à système » la Cosmographie de l’astronome, cartographe et mathématicien allemand Petrus Apian (1495-1551) imprimé pour la première fois en 1524. La bibliothèque Rosalis (Toulouse) en possède un exemplaire. Ce dernier était constitué de mobiles circulaires.
 


 

On peut retrouver à cette adresse plus de photos.
 

<

>


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.