Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Une leçon d'anatomie dans un livre pop-up médical du XVIIe siècle

Victor De Sepausy - 04.09.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - anatomie livre chirurgie - graveur allemagne médecine - pop up livre médecine


C’est en 1619 que Johannes Remmelin réalise le Catoptrum microcosmicum, un ouvrage médical particulièrement précis. Ce dernier contient des illustrations anatomiques sur des planches à feuillets superposés. Autrement dit, il s’agit d’un pop-up. Ce Miroir microscopique ne tenait pourtant pas vraiment dans la main, avec une taille de 49 x 38 cm.

 


via Caraa Center
 

 

Philosophe et anatomiste allemand, Johann Remmelin (1583-1632) est originaire d’Ulm, et imprimé cet ouvrage à Augsbourg. Ce traité d’anatomie n’est pas banal : les différents volets que l’on peut ouvrir ou rabattre permettent d’entrer en profondeur dans le détail anatomique. De quoi expliquer précisément l’étendue des connaissances pour les élèves. 

 

Le travail a été réalisé avec le graveur Lucas Kilian (1579-1637), en s’appuyant sur les dessins que Remmelin avait lui-même réalisés. Et l’œuvre est méticuleuse : on bascule parfois sur des illustrations disposant de 15 strates – comme une sorte de livre animé. 

 


 

Il ne s’agit pour autant pas du premier ouvrage gigogne : en 1544, fut produit le premier « livre à système » la Cosmographie de l’astronome, cartographe et mathématicien allemand Petrus Apian (1495-1551) imprimé pour la première fois en 1524. La bibliothèque Rosalis (Toulouse) en possède un exemplaire. Ce dernier était constitué de mobiles circulaires.
 


 

On peut retrouver à cette adresse plus de photos.