Une lettre d'amour d'Ernest Hemingway à Marlene Dietrich estimée 28 300 €

Bouder Robin - 18.04.2017

Patrimoine et éducation - A l'international - lettre d'amour hemingway - vente enchères autographe - hemingway marlene dietrich


Le jeudi 4 mai prochain, une lettre écrite par un Ernest Hemingway transi d'amour pour Marlene Dietrich sera vendue aux enchères à New York. Des déclarations écrites qui valent cher, puisque la lettre est estimée à 30 000 dollars.

 

Ernest Hemingway Writing at Campsite in Kenya - NARA - 192655.jpg

Ernest Hemingway - U.S. National Archives and Records Administration (Public Domain)



« Love, Mister Papa ». Ainsi signait Ernest Hemingway dans sa lettre du 12 août 1952 destinée à l'actrice Marlene Dietrich, écrite un an après que cette dernière avait avoué garder une photo de l'écrivain sur sa table de chevet.

 

Estimée à 30 000 dollars (l'équivalent de 28 300 euros environ), la lettre sera vendue aux enchères le 4 mai prochain à Swann Auction Galleries, à New York, ainsi que d'autres autographes de célébrités. Il y déclame ses sentiments à l'égard de l'actrice : « Je vous aime et vous admire depuis toujours, et ressens pour vous un maelström d'émotions », dit-il, ou encore : « Vous êtes belle... Je suis laid. »

 

Une relation impossible digne des plus grandes tragédies greco-romaines unissait Hemingway et Dietrich. C'est en 1934 que les deux stars américaines se sont rencontrées. Victimes d'une passion qu'elles n'étaient pas destinées à consommer, elles se sont admirées, cherchées pendant des années sans jamais se trouver. La faute, selon Hemingway lui-même, à « une passion non synchronisée ».

L'auteur de Pour qui sonne le glas (1940) et Le Vieil Homme et la Mer (1952) a été marié 4 fois, « submergé » dans des relations tandis que Marlene Dietrich vivait sa propre vie et ses propres aventures.
 

Portraits d'écrivains, côté photo : Zola, Sand, Huysmans...

 

Restent les lettres, envoyées au fil des décennies à l'une et à l'autre, et pour la plupart conservées à la bibliothèque John F. Kennedy, à Boston.
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.