Une lettre de 1493, signée Christophe Colomb, retrouvée par les autorités

Victor De Sepausy - 27.01.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Christophe Colomb lettre - voler patrimoine Italie - lettre Ferdinand Espagne


Une lettre signée du navigateur génois, datée d’avril 1493, vient d’être retrouvée par les agents fédéraux du Delaware. Cette missive, volée à une bibliothèque italienne voilà des dizaines d’années, est évaluée à 1,3 million $. Elle était dans les mains d’un collectionneur privé et repartira dans les murs de la Biblioteca Nazionale Marciana de Venise.



Christophe Colomb par Sebastiano del Piombo, 1519


 

L’enquête fut menée avec méthode : la lettre fait partie de la dizaine de copies authentifiées d’un courrier adressé par Colomb, rédigé en espagnol. L’imprimeur romain Stephan Plannck en avait réalisé des versions, traduites en latin, presque immédiatement. Or, cet exemplaire, baptisé Columbus Letter Plannck I, serait l’un des quatre plus rares courriers du navigateur.
 

Avec le concours des carabiniers pour la protection du patrimoine culturel, les agents fédéraux américains ont pu remonter la piste jusqu’à ce collectionneur. Il aurait acheté la lettre en toute bonne foi, à une librairie d’ouvrages anciens, sur le territoire américain, en 2003, indique l’Associated Press.


La lettre était rédigée à l’attention du roi Ferdinand d’Espagne, faisant état des découvertes réalisées par Colomb dans les années 1400.

 

Les secrets de la carte de Christophe Colomb


C’est en 1875 que la Biblioteca Nazionale Marciana acquiert cet exemplaire : près d’un siècle plus tard, dans les années 80, il aurait été dérobé. Mais contrairement à d’autres larcins de ce genre, aucune contrefaçon n’avait alors remplacé la lettre.


Au cours des dernières années, c’est le troisième retour de document que les États-Unis opèrent vers l’Europe de ces lettres de Colomb. La bibliothèque du Vatican avait pu, en juin 2018, retrouver l’une des siennes, achetée en 1921 et revendue en 2004 par un libraire d’Atlanta. De même, la bibliothèque de Catalogne avait reçu des autorités américaines son exemplaire, également volé. 
 

En 2016, c’est une version de 8 pages qui fut volée à la bibliothèque Riccardiana de Florence, que les autorités avaient dénichée — elle fut alors offerte à la Bibliothèque du Congrès.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.