Une malle contenait des bijoux oubliés d'Agatha Christie

Nicolas Gary - 07.10.2014

Patrimoine et éducation - A l'international - Agatha Christie - diamants enchères - Hercule Poirot


Par-delà ses polars fameux, Agatha Christie était femme, et à ce titre, sensible aux belles choses, comme les bijoux. La créatrice d'Hercule Poirot et de Miss Marple avait ainsi laissé un trésor dans une ancienne malle, vendue lors d'enchères. La valise semblait particulièrement lourde à Jennifer Grant, son actuelle propriétaire, qui l'avait acquise au cours d'enchères. Et pour cause, une boîte mystérieuse contenant quelque chose, y était cachée...

 

 

 

La malle, achetée dans le cadre d'une vente dédiée à Agatha Christie, ne fut ouverte que plusieurs années après la vente. Et la petite boîte qu'elle contenait aurait bien pu conserver son secret. « J'ai failli ne pas l'ouvrir, car tout le mystère se serait évanoui. » Et finalement, grand bien lui a pris de trancher : à l'intérieur se retrouvaient un sac de pièces d'or, une broche en diamant, et une bague avec trois diamants. 

 

Tous ces bijoux avaient appartenu à la mère de Christie, assure Grant, qui avait appris leur existence dans une autobiographie de la romancière. Mais Agatha ne partageait pas les goûts de sa chère maman, considérant ces bijoux comme des objets plutôt vilains. Pas vraiment l'avis de la maison d'enchères Bonham, qui va proposer ces petites pierres aux collectionneurs.

 

Jennifer Grant, qui avait acheté sa malle en 2006, devrait donc récolter entre 13.000 et 21.0000 $ pour la vente de la bague et de la broche. La malle, elle, lui avait coûté 160 $. « Les objets correspondaient exactement à leur description [dans l'autobiographie], j'étais proche de l'hyperventilation », se souvient Jennifer. (via BBC)

 

La vente se déroulera le 8 octobre.