medias

Une nouvelle école créée par des parents...

Clément Solym - 09.01.2008

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - école - parents - Le Roseau


Dénommée Le Roseau, cette école accueille à Fontainebleau une trentaine d’élèves du CP au CM2.

Des parfums d’anciens temps

L’établissement a pour cadre une grande maison bourgeoise de la ville. Cette école, créée par six familles en 2006, a obtenu officiellement le statut d’école hors contrat. Elle n’est donc pas astreinte aux programmes officiels de l’Éducation nationale.

Déçus par l’Éducation nationale

François Maillot, propriétaire des locaux et cofondateur de l’école, estime que « Les méthodes actuelles d'apprentissage de la lecture sont mauvaises, les enfants arrivent avec de grosses lacunes en CM2». Avant d’en arriver là, certains avaient fait l’école à la maison. Mais cela posait le problème de l’intégration sociale des enfants. Ils ont donc décidé d’unir leurs forces pour créer un véritable établissement.
Les mamans enseignent à mi-temps à l’appui de méthodes qui fleurent bon l’ancien temps…

Des méthodes qui ont fait leurs preuves

Concernant la lecture, c’est la méthode dite « syllabique ». S’en suivent aussi de nombreuses dictées. Une par jour au CP. Et des rédactions dès le CE1. S’ajoutent aussi beaucoup de textes à apprendre par cœur, des enseignements approfondis en histoire et un contrôle global par semaine couplé à un système de bons points. N’oublions pas la prière du matin, même si l’école accueille des enfants non baptisés.

En observant les progrès accomplis par chaque enfant, force est de reconnaître que l’école marche plutôt bien. Pour les élèves les plus âgés, le manque de camarades se fait toutefois sentir…

Il faut dire qu’avec un tel public, sans vouloir être mauvaise langue, il faudrait vraiment être un bien pitoyable professeur pour ne pas arriver à les faire avancer. Un milieu aussi porteur ne peut que pousser l’élève à s’accomplir dans le travail scolaire… Les élèves sont par essence, triés sur le volet et l’effectif par classe ne dépasse pas les sept élèves…

L’école dit même être à la recherche de nouveaux locaux de façon à pouvoir faire face à la demande d’inscriptions.

Ces élèves pourront d’ailleurs aller jusqu’à Rambouillet pour suivre leur scolarité au collège dans des conditions aussi favorables parmi un public aussi favorisé dont nous vous avions déjà parlé précédemment.

Il faut croire que l’État fait bien de supprimer quelques postes dans l’Éducation nationale puisque ce sont maintenant les parents qui se substituent aux enseignants en créant des écoles à leur convenance afin d’éviter le risque de la mixité sociale !

Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : histoire essais
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782070140466

Recherches de la France

"Après Historien public, qui se voulait un portrait d'époque à travers les engagements d'un itinéraire individuel, après Présent, nation, mémoire, qui tentait de dégager, par ces trois mots, les rôles de la conscience historique contemporaine, ce troisième volet de mon entreprise réunit les principaux essais que j'ai consacrés à la France, son identité et sa mémoire. L'organisation presque naturelle de ce rassemblement fait apparaître une image fortement unitaire : celle de l'Etat-nation dans son âge accompli.

J'achète ce livre grand format à 24.50 €