L’association des amis de Jean Giono, avec la Fondation du patrimoine ont amorcé une souscription. Celle-ci vise à acquérir la bibliothèque de 8000 livres annotés ainsi que le mobilier de sa maison de Manosque. La collecte de 200.000 € a débuté, et s’ouvre évidemment à tous...

 

Jean Giono archives bibliothèque

 

 

La maison de Jean Giono à Manosque dans les Alpes de Haute — Provence est un lieu de mémoire littéraire, préservé par sa famille depuis près d’un demi-siècle. L’auteur de Colline, Regain, Que ma joie demeure, Le Hussard sur le toit s’y installe avec sa famille en mars 1930. Il y meurt en octobre 1970 après y avoir écrit la totalité de son œuvre, traduite en cinquante langues et universellement reconnue comme l’une des plus importantes de la littérature française du XXe siècle. 

 

Le Paraïs et ses jardins ont été acquis en 2015 par la Ville de Manosque auprès de Sylvie Durbet-Giono, la fille cadette de l’auteur. Il est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, labellisé « Patrimoine du XXe siècle » et « Maisons des Illustres » par le ministère de la Culture et de la Communication. C’est le siège de l’association des Amis de Jean Giono, qui y reçoit et guide les visiteurs, gère le fonds d’archives de l’écrivain et accueille les chercheurs. Lieu de mémoire, de médiation et de rechercher littéraire, Le Paraïs est une maison d’écrivain vivante. 

 

Selon le projet d’acquisition, et de préservation, la somme collectée permettra également de mettre la main sur 300 disques des années 20 à 60, ainsi qu’un fonds d’archives personnelles, littéraires et documentaires.

 

La Fondation du patrimoine enverra automatiquement aux donateurs un reçu fiscal qui leur permettra de bénéficier d’avantages fiscaux au titre de l’impôt sur le revenu, de l’impôt sur la fortune ou de l’impôt sur les sociétés.
À noter : la Fondation du patrimoine ne prélève que 3 % de frais de gestion sur l’ensemble des dons, et 5 % sur les dons effectués au titre de l’ISF. 

 

En outre, l’association des Amis de Jean Giono proposera à tous les donateurs différentes gratifications en fonction du montant de leur don : 

 

  • Pour tous les dons : inscription du nom du donateur sur le « Livre des donateurs », réalisé à l’issue de la souscription, qui sera installé dans la bibliothèque, et visites particulières de la maison de Jean Giono ;
  • Dons compris entre 100 et 1000 € : ouvrage consacré au Paraïs ;
  • Dons supérieurs à 1000 € : édition illustrée à tirage limité d’une œuvre de
    Jean Giono.

 

En son état actuel de conservation, la bibliothèque de Giono compte sept mille volumes alignés sur les murs de ses différents bureaux et d’une longue pièce plus particulièrement destinée à les recevoir au rez-de-chaussée de la maison. À la bibliothèque de travail de l’écrivain, s’ajoute un millier d’ouvrages représentant les différentes éditions de ses propres œuvres. 

 

« Il est exceptionnel qu’une maison d’écrivain conserve entre ses murs un fonds aussi important d’ouvrages qui ont nourrit la pensée d’un auteur et accompagné sa création. En faisant l’acquisition de cette bibliothèque de travail pour la maintenir au Paraïs, l’association des Amis de Jean Giono veut la préserver pour l’ouvrir aux érudits et aux chercheurs. Elle donne aussi une occasion unique pour faire se rencontrer le visiteur et l’écrivain, dont elle livre un portrait souvent surprenant », précise l’association. 

 

Pour y prendre part, ce sera à cette adresse.


Pour approfondir

Editeur : Gallimard jeunesse
Genre : litterature...
Total pages : 64
Traducteur :
ISBN : 9782070662081

L'homme qui plantait des arbres

de Jean Giono

Jean Giono nous raconte : au cours d'une de ses promenades en Haute-Provence, il rencontre un jour un personnage extraordinaire, un berger solitaire qui plante des arbres, des milliers d'arbres. Au fil des ans, le vieil homme a réalisé son rêve : la lande aride et désolée est devenu une terre pleine de vie...

J'achète ce livre grand format à 6.60 €