Une université sur quatre contrainte de retarder les examens

Clément Solym - 26.04.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - examens - universités - liste


Le mouvement peut donner l'impression de faiblir, reste que les universités ne seront pas toutes en mesure d'assurer les examens aux dates prévues, comme l'a assuré François Fillon mercredi.

Conséquence immédiate : Valérie Pécresse et son ministère se retrouvent pieds et poings liés et voilà que la liste des établissements où en effet, les dates devront être repoussées.

Le JDD
s'est procuré la liste et le constat est cinglant : une université sur quatre sera incapable de gérer ses dates. De fait, 20 des 83 établissements français sont handicapés, mais plus important, si l'on compte 1,26 million d'étudiants aujourd'hui dans le pays, ils seront plus de 400.000 à ne passer leurs examens. Un report « de quelques jours à quelques semaines » sera effectif dans les universités suivantes :
  • Bordeaux-Il
  • Brest
  • Caen
  • Lille-II
  • Lyon-II
  • Nice
  • Paris-VII et Paris XIII
  • Pau
  • la Réunion
  • Reims
  • Saint-Etienne
  • Strasbourg
  • Tours
Les dates seront alors entre mai et juin, mais l'on envisage même le début du mois de juillet. Mais quid des rattrapages ? En temps normaux, on les passe en juin, mais là... Là, ce sera septembre pour les suivantes, pour un total de 92.000 étudiants :
  • Amiens
  • Besançon
  • Bordeaux-III
  • Lorient
  • Montpellier-III
  • Toulon
Des listes que le JDD assure cependant ne pas être définitives, mais d'ores et déjà, une rentrée 2009 qui ne sera pas des plus reposantes.