Une vie, une œuvre : Maurice Carême, histoire d'un poète, sur France Culture

Victor De Sepausy - 25.02.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Maurice Carême poète - documentaire Maurice Carême - vie oeuvre Carême


Écrivain, poète, plus encore, belge aussi, Maurice Carême commença sa carrière d’auteur à 15 ans. Sans jamais s’arrêter. Né le 12 mai 1899, il s’éteint le 12 janvier 1978, à l’âge de 78 ans, il fera l’objet d’une émission spéciale sur France Culture, diffusée ce 2 mars à partir de 15 h.


Maurice Carême - Jeannine Burny — la Fondation Maurice Carême, CC BY SA 3.0


Maurice Carême, poète, tout simplement est un documentaire d’Alain Devalpo, réalisé par Jean-Philippe Navarre. Il sera diffusé dans le cadre de l’émission de France Culture Une vie, une œuvre, « de quoi combler tous les admirateurs de notre grand poète », assure la Fondation qui lui est dédiée. 

Dans sa présentation, Alain Devalpo assure : 

Dans ce documentaire, il y a d’abord les poèmes destinés aux enfants. Une classe d’Anderlecht, le chanteur Jacky Galou, la comédienne Domitille, le compositeur Nicolas Chevereau, la cantatrice Diana Gonnissen, l’illustrateur Gabriel Lefebvre racontent, vus de leur art, les émotions que suscite cette partie de l’œuvre de Maurice Carême. 

Il y a aussi l’œuvre « mature » comme les poèmes du recueil Mère, L’oiseau ou La liberté. Jacques De Decker, secrétaire perpétuel de l’Académie de langue et littérature française de Belgique qui a travaillé aux côtés du poète témoigne des arcanes du laboratoire du vers. 

Et puis, il y a l’homme érudit qui avale des poèmes à longueur de journée, qui publie une anthologie de la poésie flamande, un artisan des mots qui classe les « chutes » dans un recueil pour venir y piocher ultérieurement. Jeannine Burny a archivé méticuleusement le travail de Maurice Carême depuis leur rencontre. 

Elle explicite le labeur quotidien du poète, nous fait pénétrer dans la genèse de ses poèmes. Elle dévoile l’intimité du travail d’une écriture poétique qui va droit au cœur de celles et ceux qui ont conservé un regard d’enfant. 
Ce documentaire radiophonique reflète cette poésie en apparence « simpliste » qui résulte d’un long travail d’érosion et plonge l’auditeur dans l’atmosphère intimiste de la création poétique. 
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.