Université : accès libre et cursus à l'américaine

Clément Solym - 13.07.2010

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - université - rapport - supérieur


Professeur d’économie à l’université américaine d’Harvard, Philippe Aghion présentait ce lundi son rapport sur l’excellence universitaire et l’insertion professionnelle : leçons des expériences internationales.

Résultat de ses observations dans plusieurs pays, l’enseignement supérieur doit tabler sur une spécialisation progressive et créer plus de passerelles entre les filières pour une meilleure insertion dans la vie active.

Transversalité qui requiert l’émergence de « collèges universitaires » qui associe l’ensemble des cursus du premier cycle (formations générales avec spécialisations et orientations progressives).


Une solution optimale pour des pays dont l’accès à l’université ne se fait pas sur sélection, cas typique de la France.

En terme de budget, le rapporteur préconise de « poursuivre l’effort » de 2 % du PIB à moyen de terme pour couvrir les dépenses du supérieur.

Lors de la présentation du rapport, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche Valérie Pécresse a montré son soutien à « l’organisation du premier cycle en spécialisation progressive, à la fois avec culture générale et professionnalisation ».

En france, en moyenne 2,3 millions de bacheliers intègrent un cursus de l'enseignement supérieur chaque année.

Plus de détails sur le rapport