Urgent : recherche lecteurs !

Clément Solym - 24.08.2010

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - petits - livres - association


C'est un programme national, fondé par Alexandre Jardin en octobre 1999. L'association est aussi intergénérationnelle, puisqu'à la demande des écoles, des bénévoles de plus de 50 ans viennent faire la lecture aux plus jeunes.

Et la demande est bien présente, puisqu'en 2008-2009, 5530 structures pédagogiques ont accueilli 11901 lecteurs. Pour combler un public de 250 000 enfants. Un bénévole: « Quand des gosses ne lisent pas en classe et finissent par lire avec nous ; c’est une victoire. Non pas une victoire sur l’enseignant mais une victoire pour l’enfant. ».

Bien présente, et même trop forte

Appel au secours de l'antenne du Pas de Calais : il faut des lecteurs. Des postes sont disponibles à Boulogne-sur-Mer, Colembert, Offrethun et Condette. Si vous avez plus de 50 ans, et avez du temps disponible, pourquoi ne pas tenter l'aventure ? La lecture devient un partage, une découverte de l'autre, comme en témoigne un bénévole de Lire et faire lire:« C’est ma première année à Lire et faire lire. Ce qui m’étonne le plus chez les enfants, c’est leur soif d’écoute. Ils ont plein de choses à dire, alors je leur laisse toujours un petit temps où chacun peut dire ce qu’il a sur le cœur ».

 

Surtout que Lire et faire lire, c'est plus que des ateliers lectures. L'association, qui vient de fêter ses dix ans, propose de nombreuses manifestations. Le camion des mots, qui parcourt le pays pour défendre la langue française auprès des CE2 jusqu'au 3ème. Le tout à travers des jeux, et dans 130 villes.

L'opération « Sacs de pages » consiste elle à faire découvrir la lecture dans les centres d'accueil pour mineurs, type centres de loisirs. Chaque année, les sacs distribués aux institutions contiennent environ 5 livres, portant sur le même thème.

La sélection 2010-2011 porte sur l’imaginaire et le conte : "A lire au Pays des merveilles". Là encore, le lecteur entre en scène pour éveiller l'imaginaire des petits. Que ceux qui se plaignent de la disparition de la lecture chez les jeunes passent à l'acte. Une telle pratique s'apprend petiot, ou ne s'apprend pas.