USA : À l'école des livres rares et anciens

Clément Solym - 19.07.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - livres - université - rares


A l’université de Virginie, aux Etats-Unis, une école réunit les amoureux de la littérature, et plus particulièrement des livres rares et anciens. La lecture de ces trésors littéraires peut ravir plus de soixante libraires, collectionneurs, chercheurs et autres bibliophiles réunis à la bibliothèque de l'université et divisés en petits groupes pour étudier les précieux bouquins pendant la classe.


L’école des livres rares (Rare Book School) possède environ 80.000 livres et documents, comme l’édition latine de Sebastian Brant, La Nef des fous, de 1497.

Et même si certains d’entre eux sont d’une valeur inestimable, le directeur de l’école, Michael Suarez, tient à ce que les étudiants puissent les consulter, et apprécier l’histoire du papier, de la reliure, de la typographie et de l’illustration. Il explique : « Nous tenons à ce que les étudiants touchent et sentent les livres, et les examinent pour comprendre le livre dans l’Histoire, et comprendre le livre comme une histoire », indique NPR.

Les cours se font surtout avec des livres anciens, mais aussi à propos de sujets d'actualité tels que la conservation des livres à l'ère du numérique.

Par exemple l'un des sujets abordés en classe est la nouvelle version du Livre du Jugement Dernier, numérisé par la BBC sur Disc laser en 1986, alors qu'il existe aujourd’hui très peu d’ordinateurs capables de lire ce format.

Suarez espère que les livres survivront à l’ère du numérique. « Après tout, souligne-t-il, après l’argent, ce sont les objets les plus ordinaires que nous a laissé le Moyen-Âge, un signe évident de leur postérité. »