Valérie Mréjen ouvre le blanc dans les archives de l'IMEC

Antoine Oury - 31.10.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Valérie Mréjen imec - Valérie Mréjen auteure - Valérie Mréjen soustraction


Valérie Mréjen, auteure, plasticienne et vidéaste, a parcouru les archives de l'Institut mémoires de l'édition contemporaine (Imec) pour y dénicher des documents a priori sans valeur. Photographies, cartes postales, notes sans destinataire... Avec une transformation légère, mais aux effets inattendus, l'artiste a introduit dans ces archives un espace blanc, cadre pour un nouveau récit. 



Valérie Mréjen a passé la collection de l'IMEC au peigne fin. Délaissant les grands manuscrits, elle s'est emparée des archives minuscules, objets « sans qualités » : photographies hasardeuses, cartes postales oubliées, listes disparates, notes gribouillées...

Dans ces images, Valérie Mréjen a créé une réserve, un retrait dans l'image, un « blanc » qui dès lors appelle un nouveau récit. En intervenant dans la matière même des documents pour composer de nouveaux objets (zoom, recadrage, mise en série...) l'artiste fait surgir des archives toutes les histoires possibles et révèle l'une des vérités de la recherche : il s'agit toujours d'une extraction, d'un choix qui ouvre la voie à la réinvention et à la fiction.

Avec ce projet, aussi plastique que littéraire, l'artiste nous montre que rien ne disparaît ni ne s'épuise jamais, et que les archives sont toujours sensibles à la vivacité d'une relecture.

<

>


 
« L’exposition s’appelle Soustraction à cause du choix effectué parmi ces archives, du geste qui consiste à soustraire quelques pièces de leur fonds d’origine pour un temps limité. Archives elles-mêmes soustraites à nos regards puisque conservées dans ces chemises, pochettes, boîtes, rayonnages, armoires dans les sous-sols à basse température. C’est également soustraire que recadrer, choisir un morceau de l’image, une seule photo parmi tout un album, un visage ou plusieurs dans les rangs d’une classe alignée », explique Valérie Mréjen.

Soustraction
Une exposition de Valérie Mréjen
Abbaye d’Ardenne
Du 18 octobre 2019 au 16 février 2020
Du mercredi au dimanche | de 14h à 18h
Fermé du 23 décembre 2019 au 1er janvier 2020


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.