Vincent Peillon s'engage devant les siens pour réformer les rythmes scolaires

Clément Solym - 28.08.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - peillon - rythmes - scolaires


Semblant dépasser un temps toutes les contraintes du terrain, Vincent Peillon s'est engagé, lors des universités d'été du PS à mener à bien les réformes relatives aux rythmes scolaires. A commencer par la fin de la semaine de quatre jours pour le primaire.

 

Se sentant habiter par dame Eloquence, le ministre de l'Education nationale s'en est donné à cœur joie devant un public conquis par avance : « Je vois les polémiques. Je vois les forces d'abaissement et d'obscurité » mais « l'intérêt que nous devons défendre, c'est l'intérêt des élèves », a-t-il ainsi affirmé, rapporte l'AFP. Oui, M. Peillon, éclairez-nous vers la bonne voie.

 

En attendant, il va falloir discuter ferme avec tous les acteurs intervenant autour d'un retour à quatre jours et demi de cours au primaire. Et les problèmes ne sont pas qu'organisationnels, ils sont aussi financiers, à commercer par la question des transports scolaires avec une rotation en plus par semaine.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.